Chablis Grands Crus, AOC (Bourgogne) : appellation de l’Yonne, vin blanc : ce vignoble hors pair d’un peu plus de cent hectares (2 % du vignoble chablisien), dont la production annuelle atteint 5398 hl, occupe le meilleur terroir, sur la rive droite du Serein. Sept crus exceptionnels (plus un huitième : La Moutonne) se partagent l’appellation Chablis grands crus, identifiables par le nom de leur « climat » :

Blanchots 12,93 ha

Bougros 15,14 ha

les Clos 26,21 ha

Grenouilles 9,15 ha

les Preuses 10,71 ha

Valmur 10,84 ha

Vaudésir 14,46 ha

La Moutonne : 2,35 ha, considéré sans existence légale comme le huitième grand cru de Chablis, propriété monopole du château Long-Depaquit (Maison Albert Bichot). Il est situé sur les secteurs de deux autres grands crus : Vaudésir et les Preuses.

Tous les sept sont regroupés à mi-hauteur sur un coteau exposé sud-ouest entre 130 et 215 mètres d’altitude. Qu’est-ce qui les rend plus admirables, plus secs, plus racés que les autres ? Leur terrain, peut-être, reposant sur un sous-sol kimméridgien,  l’ensoleillement sûrement ! Leur rendement est fixé par la loi à 35 hl/ha. Ils doivent titrer un minimum de 11°. Ajoutons la patience. Ses capacités de vieillissement sont étonnantes. Une bonne dizaine d’années sont nécessaires pour qu’ils acquièrent en plénitude, cet extraordinaire bouquet de pierre à fusil avec des notes beurrées, des accents de tilleul, de fruits secs, de miel et d’amande grillée.