Chatelet (château Le Chatelet) Saint-Emilion Grand Cru classé (2012) Bordeaux, vin rouge : c’est fait, Le Chatelet est entré dans le très prestigieux classement des Saint-Emilion rendu public en septembre 2012. A Saint-Emilion, pouvait-on rêver position plus idéale tout proche des grandes murailles et de la ville historique, située au cœur même des premiers crus classés (Beauséjour Bécot, Canon…) ! Le château expose son vignoble de 3,3 ha au sommet du célèbre plateau ouest de Saint-Emilion, à environ 300 m de la collégiale et à 200 m de la vieille église de Saint-Martin de Mazerat.

Une des plus belles expositions

Sans conteste, c’est l’un des meilleurs terroirs du plateau de Saint-Emilion à dominante argilo-calcaire, surplombant la vallée de la Dordogne. Le vignoble est constitué de 80 % de merlot et 20 % de cabernet franc. L’âge moyen du vignoble est de 40 ans. Le mode de culture est raisonné sans désherbage. Le rendement ne dépasse pas les 38 hl/ha. Les vendanges sont manuelles. Pour la vinification, on pratique la fermentation alcoolique en cuves et en barriques et la fermentation malolactique en barrique. L’élevage est de 14 à 16 mois (50 % barriques neuves, 50 % barriques 1 vin).

  • La production est de 16 000 bouteilles.

Une vigne héritée des légionnaires romains

Cet emplacement exceptionnel était déjà apprécié par les légionnaires de l’empereur Probus (276 – 282) qui y plantèrent de la vigne en creusant à même le roc des sillons rectilignes garni de terre. D’ailleurs, un spécimen du travail des Romains fut mis à jour lors de la réfection de la partie ouest du vignoble. Cette propriété familiale est exploitée depuis 5 générations par la famille Berjal. C’est au tour d’Alain et de Julien Berjal de s’attacher à pérenniser la tradition qualitative du Chatelet, récompensée aujourd’hui par cette entrée dans les grands crus classés de Saint-Emilion.