Haut-Médoc (le) : suivant le cours supérieur de l’estuaire de la Gironde au nord de Bordeaux, le secteur d’appellation Haut-Médoc rassemble 29 communes s’étirant sur une soixantaine de kilomètres du nord au sud, de Saint-Seurin-de-Cadourne à Blanquefort.

Le Haut-Médoc couvre 4 600 ha, soit 25,5 % du vignoble médocain. Cette zone qui concentre tous les grands crus repose sur des terroirs d’une remarquable qualité et d’une étonnante variété, ce qui explique la grande diversité des vins du Haut-Médoc.

En tout, 365 propriétés (145 en caves coopératives et 220 indépendantes) produisent 34 millions de bouteilles par an. Sur cette terre de tradition viticole, on dénombre 7 AOC et plus de 750 crus dont certains sont célèbres dans le monde entier.

Le Haut-Médoc a pour capitale Pauillac, petite ville de 5000 habitants qui à elle seule recense 37 domaines viticoles dont 18 grands crus classés (1855). Elle exhibe ses façades face à l’estuaire, qu’empruntent portes-containers et pétroliers, oubliant qu’elle fut le port des grands transatlantiques en partance vers l’Amérique du Sud. Une plaque rappelle que d’ici, le 25 mars 1777, s’est embarqué Marie Joseph Paul Yves Gilbert Motier Marquis de LAFAYETTE, avec l’espoir de rallier les Amériques.

Les appellations du Haut-Médoc

L’appellation régionale :

  • Haut-Médoc

Les appellations communales :

  • Margaux
  • Moulis-en-Médoc
  • Listrac-Médoc
  • Saint-Julien
  • Pauillac
  • Saint-Estèphe

Voir Haut-Médoc (AOC Haut-Médoc).