Maranges AOC de la Côte de Beaune (Bourgogne) rouge et blanc : La Côte-d’Or se perd à l’extrémité sud de son secteur dans les communes de :

– Cheilly-lès-Maranges,
– Sampigny-lès-Maranges,
– Dezize-lès-Maranges.

Trois villages qui offrent en guise d’adieu une dernière AOC (décernée en 1989) et qui comprennent 6 premiers crus sur 83 ha.

Au global, la superficie en production est de 162 ha dont 98 % est consacré aux rouges. Ce vignoble fondé dès le XIIe siècle par les moines est le plus méridional de la Côte de Beaune (on est déjà en Saône-et-Loire). L’essentiel du terroir s’accroche au flanc de la montagne des Trois-Croix avec des coteaux qui ne suivent pas l’alignement de la Côte de Beaune mais qui en détient la même origine et la même nature géologique : un tissu de collines et de versants variés. L’exposition sud et sud-est, la plus fréquente, se situe entre 240 et 400 m d’altitude. Dans la vallée de la Cozanne, Cheilly possède des sols assez légers et caillouteux ; bruns calcaires et marnes calcaires pour Sampigny et Dezize qui partagent les climats du sud de Santenay.

Les vins rouges, tous issus du pinot noir, produits dans l’appellation sont bien structurés, colorés (rubis, framboise) et souvent extraordinairement fruités (bourgeon de cassis, fruits rouges épicés jusqu’au confit). Ils s’apparentent d’ailleurs au Santenay tout proche. Avec juste assez d’acidité, ils peuvent se garder 3 ou 4 ans, quelques années de plus pour les meilleurs. Il existe également une toute petite surface consacrée aux blancs (issus du chardonnay) avec 5,35 hectares dont 1,65 hectare de 1er cru ; des vins excessivement délicats où se mêlent fleur blanche (aubépine, acacia, chèvrefeuille) et notes minérales et miel (avec l’âge).

En volume cela donne 7500 hl de vins rouges (dont 3565 hl de 1er cru) et 250 hectolitres de vins blancs (dont 45 hectolitres de 1er cru). Tous ces vins peuvent se vendre également sous l’étiquette Côte de Beaune-Villages. Ils sont appréciés pour leurs qualités et leurs prix qui restent encore modestes.

Les premiers crus

(Sur la commune de Cheilly-lès-Maranges) :

– Les Clos Roussots,
– La Fussiere,
– Clos de la Boutiere

(Sur la commune de Dezize-lès-Maranges) :

– La Fussiere,
– La Croix aux Moines

(Sur la Commune de Sampigny-lès-Maranges) :

– Le Clos des Rois,
– Le Clos des Loyeres,
– Les Clos Roussots