Marcottage (viticulture) : voir aussi provignage*. Technique de multiplication de la vigne par la rhizogenèse (développement des racines). Le marcottage consiste ainsi à mettre en terre un rameau de vigne (sarment qu’on appelle aussi sautelle) encore solidaire du pied mère dont on fait ressortir l’extrémité portant deux yeux. Le rameau est ensuite séparé une fois qu’il a pris racine. Il doit alors être protégé avec un tuteur et un pochon. A noter que cette technique est peu employée à cause des risques d’attaque par le phyllloxera. A ne pas confondre avec le bouturage où l’on coupe le rameau mis en terre.

*Le provignage quant à lui consiste à coucher un cep dans une fosse, à le recouvrir de terre en laissant seulement une ou deux branches, les saillies ; celles-ci vont s’enraciner et donner autant de pieds nouveaux qui reproduiront fidèlement les caractéristiques du pied originel.