Pin (château Le Pin) Pomerol (Bordeaux), vin rouge : au cœur du plateau de Pomerol, Le Pin est une propriété minuscule appartenant depuis 1979 à la famille Thienpont également propriétaire à Pomerol de Vieux Château Certan. Le vignoble aujourd’hui de 2,7 ha* est planté à 100 % de merlot sur un sol argilo-graveleux et sablo graveleux avec des traces ferriques comme chez le voisin Petrus. Jacques Thienpont (n’a-on pas dit qu’il fut le précurseur des vins dits de garage !) produit ici, bon an mal an 5000 bouteilles. Mais quelles bouteilles ! Il s’agit tout simplement de l’un des vins les plus rares au monde : un vin élaboré en quantité très réduite, très concentré et soumis à la spéculation, fruit d’une vinification ambitieuse en petites cuves d’acier inoxydable, suivie d’un élevage en barriques neuves pendant 18 mois.

7 parcelles pour 2,7 ha seulement

La cave comprend ainsi sept cuves d’une capacité de 15 à 42 hl qui permettent de procéder à une sélection extrêmement stricte sur ses parcelles, sous la supervision de l’experte en vin Fiona Morrison (mariée à Jacques Thienpont depuis 1997).

* La propriété vient en effet de s’agrandir, passant de 2 à 2,7 ha. Le Pin dispose maintenant d’un chai et des bâtiments conçus par Paul Robbrecht dignes de la réputation internationale de cette mythique propriété.

Retour à Saint-Emilion

Jacques Thienpont vient d’acquérir 6 ha de vignes à Saint-Emilion, à proximité des vignobles prestigieux de Troplong-Mondot et du Château Valandraud de Jean-Luc Thunevin. Juste retour à l’histoire familiale puisque les Thienpont, à l’origine marchands de vins à Etikhove (près de Gand, dans les Flandres) depuis 1842, achetèrent Château Troplong-Mondot à Saint-Emilion en 1921. Mais Gorges Thienpont dût pourtant le revendre 10 ans plus tard au plus fort de la crise. Il acheta ensuite Vieux Château Certan à Pomerol dirigé aujourd’hui par son neveu Alexandre.