Recevez les articles de Dico-du-Vin.com

Pas de SPAM, pas de revente d’adresses !

Saint-Georges-d’Orques (AOC Languedoc Saint-Georges-d’Orques)

Saint-Georges-d’Orques  (AOC Languedoc Saint-Georges-d’Orques) Languedoc : un petit rappel ! L’AOC Languedoc  (appellation régionale) est le socle commun Languedoc (ex Coteaux du Languedoc). Le niveau intermédiaire est l’appellation sous-régionale Grès de Montpellier. Le troisième niveau sera la future appellation communale Saint-Georges d’Orques.

Remarqué par Thomas Jefferson

Aux portes de Montpellier (à 8 km à l’ouest de l’agglomération), la petite ville de Saint-Georges d’Orques (5000 habitants) a donné son nom à l’une des appellations les plus anciennes de la région. Dans la longue histoire viticole Languedocienne, Saint Georges d’Orques est incontestablement l’appellation dont la notoriété est la plus forte et la plus ancienne. Elle entra véritablement dans l’histoire en 1787 quand Thomas Jefferson, ambassadeur et futur président des Etats-Unis la remarqua et demanda à son ministre des Finances de réduire les droits de douane des vins de Saint-Georges car, expliqua-t-il, le développement de la consommation des vins de qualité est le meilleur moyen pour lutter contre l’alcoolisme.

Son terroir s’étend exclusivement dans l’Hérault, sur 5 communes

  • Saint-Georges d’Orques,
  • Murviel,
  • Pignan,
  • Lavérune,
  • Juvignac.

Riche en oxyde de fer

Au nord et à l’ouest, se trouvent des collines de calcaires jurassiques et de silex rougis par l’oxyde de fer. Au sud, c’est un vaste manteau de cailloux roulés, des grès, riche lui aussi en oxyde de fer. Tous ces éléments contribuent à la finesse des vins de Saint Georges d’Orques. Ils peuvent être riches et puissants, taillés pour une longue garde ou, au contraire, tendres et gouleyant, à boire rapidement. Dans les deux cas, on trouve la même architecture : un fruit très fin évoquant la mûre, la cerise, la griotte, des tannins toujours très suaves. La pleine maturité du raisin donne un vin ample, généreux, élégant et équilibré par une nervosité naturelle. Les vins sont issus des cépages les plus représentatifs de la région méditerranéenne : carignan, grenache noir, syrah, mourvèdre et cinsault (pour les vins rouges et rosés).

Par la création en 1991 du Comité des Vins de Saint Georges d’Orques, les producteurs ont mobilisé leur énergie et leur savoir-faire pour bien définir la typicité de leurs vins et établir le futur zonage de l’appellation communale. L’appellation comprend 3 caves coopératives (Saint-Georges, Pignan et les Coteaux du Terral à Cournonterral) et une dizaine de caves particulières.

(liste non exhaustive)

Juvignac :

  • Chateau de Fourques;

Lavérune :

  • Château de l’Engarran,
  • Domaine Guizard;

Murviel :

  • Domaine Belles Pierres,
  • Domaine de la Marfée,
  • Domaine de Saumarez,
  • Domaine des Quatre Pilas;

Pignan :

  • Domaine de la Prose,
  • Domaine Icard ;

Juvignac :

  • Chateau Caunelle;

Saint Georges :

  • Domaine Henry.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2000 – The Flammarion Guide to World Wines
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

risus vulputate, dolor. adipiscing luctus pulvinar consectetur odio