Saint-Romain (AOC Saint-Romain) Côte de Beaune, appellation communale, vins rouge, blanc : c’est l’un des sites les plus impressionnants de la Côte de Beaune. Imaginez un village encerclé entre des falaises abruptes et un éperon rocheux, une sorte de cirque de roches  en fer à cheval terminé par une profonde gorge entaillant la côte à l’ouest de Meursault. Si Saint-Romain est une curiosité géologique, c’est aussi un des villages les plus anciens de la région occupé par les hommes dès l’âge de bronze (800 avant J.C.).

Un nom mais deux villages

En fait, Saint-Romain est formé de deux villages, Saint-Romain le Bas lové au pied des falaises, et autour de son église et Saint Romain le Haut, perché sur l’éperon rocheux avec les ruines de son ancien château. Mais Saint-Romain est aussi une belle appellation de 96 ha de vignobles au-delà de Meursault et d’Auxey-Duresses, perchés sur les hauteurs de la Côte de Beaune. On est au pays du lias (jurassique inférieur). Dans cet ensemble marneux et calcaire, des bans argileux conviennent parfaitement au chardonnay.

Des vignes haut perchées

Les vignes sont exposées sud/sud est et nord/nord-est, entre 280 et 400 m d’altitude. Cette hauteur entraîne des températures plus fraîches et en conséquence, une maturité des raisins plus difficile. Le chardonnay moins exigeant que le pinot noir explique la place prépondérante des vins blancs à Saint-Romain. Les belles années offrent à cette appellation des vins magnifiques, en contre partie, les années froides et pluvieuses ne sont guère favorables.

Les Saint-Romain blancs

Il s’agit de 57 ha de chardonnay plantés dans le prolongement de Meursault et d’Auxey-Duresses. Ce sont des vins or pâle à reflets verts. Ils offrent au nez, toute la gamme des tilleuls, fleurs blanches, avec quelques accents minéraux et en bouche une bonne minéralité que le temps arrondit en révélant un bon moelleux. La production est de l’ordre de 350 000 bouteilles par an.

Les Saint-Romain rouges

Le pinot noir représente ici un peu plus de 39 ha. Il donne des vins à la robe rubis de bonne intensité et aux arômes de cerise noire. Après 4 à 5 ans, leurs arômes évoluent vers les fruits mûrs, les épices et le fumé avec des tannins fins et élégants. Ils peuvent se boire dès leur plus jeune âge avec un potentiel de garde d’une dizaine d’années. La production annuelle tourne autour de 250 000 bouteilles.

Les Climats de l’appellation

 C’est une appellation communale sans encore de premier cru malgré quelques climats appréciés :

  • Au Bas de Poillange
  • Combe Bazin
  • En Chevrot
  • En Gollot
  • En Poillange
  • L’Argillat
  • La Croix Neuve
  • La Périère
  • Le Dos d’Ane
  • Le Jarron
  • Le Marsain
  • Le Village Bas
  • Le Village Haut
  • Sous la Velle
  • Sous le Château
  • Sous Roche

Liste non exhaustive des producteurs

  • Domaine Buisson Christophe
  • Domaine Bouchard Gabriel
  • Domaine Thibault-Fevre
  • Domaine et Caveau Bouley Pascal
  • Domaine Buisson Henri & Gilles
  • Domaine Carré Denis
  • Cave de Pommard
  • Domaine Rapet François et Fils
  • Maison Champy
  • Maison D’Allaines François
  • Domaine Delagrange Bernard et Fils
  • Caveau-restaurant le Pommard
  • Delagrange Philippe Vins Fins
  • Domaine Germain Patrick Père et Fils
  • Domaine Giboulot Emmanuel
  • Domaine Guillemard-Clerc
  • Maison Guyaux Jean Claude
  • Maison Jaffelin
  • Domaine Latour Henri et Fils
  • Domaine Nicolas Père et Fils
  • Maison Leflaive Olivier
  • Domaine Château de Melin
  • Domaine Perrin Vincent et Marie Christine
  • Maison Ponnelle Albert
  • Domaine Prunier jean Pierre et Laurent
  • Domaine Prunier-Damy Philippe
  • Domaine Rocault François et Blandine
  • Maison Ropiteau Frères
  • Domaine Taupenot Pierre
  • Domaine Taupenot-Merme
  • Domaine Debray
  • Domaine Chouet Frères
  • Maison Max Louis
  • Cave de Nolay Cave de Nolay
  • Domaines Roux Père & Fils
  • Domaine Laboureau Pascal
  • Domaine Jean Guy Pierre et Fils
  • Domaine Max et Anne-Marye Piguet-Chouet et Fils
  • Domaine Doreau Gérard
  • Maison Aegerter Jean-Luc