Schiste (terroir à vin) : si le schiste est d’actualité par le gaz* (pouvant constituer une roche réservoir de gaz), il est aussi intimement lié à la vigne et au vin. Le schiste est l’une des roches sédimentaires les plus communes et des plus anciennes sur terre, une roche marron ou verte, parfois rouge, à l´aspect feuilleté. Il s’agit d’une roche à grains fins, composée principalement de flocons d’argile et de minuscules fragments d’autres minéraux, le tout feuilleté par la compression de l’argile au cœur de l’écorce terrestre. Autrement dit, c’est en quelque sorte cuit comme un mille feuilles à haute pression dans les profondeurs de la croûte terrestre. D’ailleurs, le débit en feuillet est la définition même du schiste. Ainsi, ce schiste feuilleté et fracturé donne la possibilité aux racines de la vigne de s’infiltrer dans ses fissures jusqu’à sept ou huit mètres de profondeur, là où circule naturellement l’eau de pluie.

*Le gaz se forme lorsque la matière organique présente dans le schiste se décompose à des températures élevées, souvent générées par l’enfouissement à grande profondeur de la roche-mère. Le gaz est alors ré-absorbé par des matières organiques, lesquelles piègent le gaz à l’intérieur du schiste.

Appellation Nature schiste

Autre avantage, le schiste  permet aux racines de pénétrer en profondeur ce qui accroit la surface de contact entre la plante et son substrat, et d’augmenter les échanges avec les minéraux. Sur schiste, les vignes sont moins sensibles au manque d’eau. La maturité des raisins est peut-être un peu plus  lente. Il donne des vins longilignes, austères, minéraux. Les schistes favorisent aussi la finesse des arômes et amènent de la complexité au vin. Pas étonnant donc que l’AOC Faugères (Languedoc) dans sa communication se soit baptisée l’appellation Nature schiste ! Faut-il préciser que le sol de Faugères est composé à 80% de schistes gréseux issus de la compression de ces fameuses argiles à l’ère primaire (sol parmi le plus ancien du monde).

Sols schisteux versus sols argilo-calcaires

Bien des grands vignobles tant en France que dans le monde doivent leur réputation à la nature schisteuse de leur sol (les schistes d’Anjou, d’Alsace, les schistes et les grès des coteaux de Banyuls et de Collioure jusqu’aux contreforts du Massif central, du Minervois aux avant-monts de l’Hérault ou bien encore, la Corse schisteuse du nord-est, etc.). A ce sujet, le schiste, qui contribue dans le Languedoc à la production de vins typés, a fait l´objet d´un colloque. Sur l´aire de l´appellation Faugères, l’Institut coopératif du vin a orchestré une dégustation comparative* de grenache et syrah en sols argilo-calcaires et en sols de schistes. Ces derniers favorisent l´émergence dans le vin d´arômes de sous-bois, de fruits cuits et de fruits secs. Le taux d´acidité, l´amertume et la présence de tannins sont moins marqués en terrain schisteux qu´argilo-calcaire. L´alcool est par contre plus fortement perçu et la longueur en bouche a été jugée meilleure. De façon moins nuancée, les techniciens ont aussi révélé les précautions à prendre pour tirer parti du schiste qui souffre ici d´un manque chronique de calcaire. L´implantation du système racinaire est capitale et doit être facilitée en permettant aux racines de se faufiler dans la terre. Ensuite, le choix du porte-greffe se fera simplement, en fonction de sa vigueur ou de sa résistance à la sécheresse. Mais tous ces éléments n´empêchent pas certaines syrah de dépérir sur des sols schisteux de l´Hérault et un peu partout dans le monde, notamment en Argentine. Les analyses de ce phénomène encore inexpliqué rejettent cependant l´hypothèse de la maladie.

*Il s´agit de moyennes à titre indicatif.

Une association des terroirs de schistes

En 2010, Les vignerons de l’appellation Faugères* ont décidé de lancer l’Association des Terroirs de Schistes. L’objectif est de promouvoir  les vins de schistes, tant en France qu’à l’étranger. L’association a été rejointe par les producteurs suisses du Valais, et les Espagnols du Priorat. Bernard Vidal (château La Liquière) qui préside cette association précise qu’il s’agit pour Faugères d’asseoir son image d’appellation de niche, qui produit des vins aux qualités spécifiques, et réputés comme tels.

*L’appellation Faugères, terroir de 2000 ha regroupe 51 caves particulières et une coopérative, travaillant entièrement en lutte raisonnée. Un premier pas vers le bio !