Suduiraut (château Suduiraut) Preignac, Premier Cru de Sauternes, vin liquoreux : c’est au pied de la colline où s’étend le vignoble d'Yquem  que se trouve le château Du Roy, ancien nom de Suduiraut, magnifique propriété du XVIIIe avec ses jardins dessinés par Le Nôtre.

Entre Barsac et Sauternes

Idéalement située entre Sauternes et Barsac, le domaine, cerclé par des forêts s’étend sur 200 ha dont 92 ha de vignes bénéficiant de l’apport de ces deux microclimats : d’abord un terroir argileux typiques de Sauternes complété par des parcelles de graves argilo-calcaires qu'on retrouve à Barsac. A Suduiraut, le sémillon occupe 90 % du vignoble, associé au sauvignon à 10 %. Ici,  la densité de plantation est de 7000 pieds/ha avec des vignes de 25 ans d’âge. Pas de chimie, pas de pesticide, la culture est raisonnée, l’enherbement des vignes est pratiqué.

15 hl/ha maximum de rendement

Il faut aussi savoir que les rendements autorisés à Sauternes sont de 25 h/l. Il ne dépasse pas à Suduiraut (depuis 1990), les 15 h/l. Les raisins sont cueillis grain par grain, par tries successives sur plusieurs semaines et seuls les grains parfaitement botrytisés sont cueillis. Une trie plus sévère encore va déclasser (vente en vrac) jusqu’à 20% de la récolte, comme en 2005. Certains millésimes ont été tout simplement déclassés comme en 1991, 1992, 1993 et 1994. Les moûts sont récoltés après un pressurage pneumatique lent, un débourbage à froid puis fermentés par lots en barriques de chêne. Le vin est ensuite mis en bouteille après 18 à 24 mois de vieillissement en barriques de chêne (à 50% neuves).

Le château produit aujourd’hui trois vins :

  • Château Suduiraut, Premier Grand cru de Sauternes avec une production de 30 000 à 100 000 bouteilles par an selon les millésimes.
  • Un second vin, le Castelnau de Suduiraut (blanc moelleux) produit sur 27 ha et sur des terroirs différents.
  • Un blanc sec : le « S » de Suduiraut.

Ancien Cru Du Roy

Suduiraut voit ses origines remonter à la fin du XVIe siècle quand Léonard de Suduiraut épouse Nicole d’Allard  bénéficiant en dot du domaine qui sera dévasté au XVIIe siècle par la Fronde. Sa reconstruction est l’œuvre du comte Blaise de Suduiraut. Au décès de sa fille, son neveu, Joseph Du Roy  hérite de Suduiraut. Il sera alors connu sous le nom de Château Du Roy. Il faudra attendre le XVIIIe siècle, pour que le château retrouve son nom d’origine. C’est pour cette raison qu’on voit encore sur certaines étiquettes, la mention Ancien Cru Du Roy. Jusqu’en 1875, le domaine sera  agrandi par  la famille Guillot en acquérant plusieurs parcelles attenantes.

Propriété d’AXA Millésimes

L’ensemble est racheté par l’industriel Léopold-François Fonquernie qui entreprendra une importante modernisation des installations et des plantations. Le château est depuis 1992 propriété d'AXA-Millésimes. Christian Seely, directeur général d’AXA Millésimes, supervise la propriété mais c’est Pierre Montégut, arrivé en 2004, qui est aujourd’hui le directeur technique du Château. Il est secondé par son maître de chai, Caroline Chevalier.

Un QR code est présent au dos des bouteilles de tous les vins de Château Suduiraut depuis le millésime 2010.