Recevez les articles de Dico-du-Vin.com

Pas de SPAM, pas de revente d’adresses !

Terret gris, terret blanc (cépage blanc)

Terret gris et blanc (cépages blancs) : ces deux cépages jumeaux sont des variétés du terret noir, suite à une mutation grise et blanche de ce cépage. On les connaît aussi sous les noms de terret rose, terret bourret, terrain, tarret ou encore bourret. Ils donnent de grosses grappes et des baies plutôt moyennes. Tous les deux furent beaucoup cultivés dans l’Hérault (Languedoc) près de Sètes, sur les bords de la Méditerranée au XIXe et début du XXe siècle dans l’industrie de la vermoutherie. Ces vins légers, sec et nerveux étaient alors assemblés à ceux issus de la clairette et du piquepoul. Le terret blanc qui couvre aujourd’hui 1316 ha (en 2011) est surtout utilisé en assemblage dans le Minervois (Languedoc). Quant au terret gris, ses quelques 69 ha servent  en assemblage à élaborer notamment les vins d’une minuscule appellation de Provence, le Palette (45 ha) aux vingt-cinq cépages différents autorisés.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2000 – The Flammarion Guide to World Wines
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

non Lorem ante. velit, libero amet, id ut dolor ut venenatis eget