Dom Pérignon (moine bénédictin)

Dom Pérignon : moine bénédictin à l’abbaye Saint-Pierre d’Hautvillers (6 km au nord d’Epernay) est né en 1639. On lui  attribue (à tort) la découverte de la champagnisation. Le Champagne lui doit par contre les techniques d’assemblage des crus et des cépages. Il mit au point la maîtrise de la seconde fermentation, la « prise de mousse » et les soutirages successifs. Il est également l’initiateur de la fameuse bouteille champenoise, des bouchons de liège plutôt que de bois et du ficelage en chanvre (le muselet en fil de fer n’est apparu qu’au XIXe siècle).

Il s’est éteint à 77 ans en 1715, treize jours seulement après la mort du Roi Soleil (Louis XIV) à qui le Champagne doit tant. Il repose dans le cœur de l’église abbatiale Saint-Sindulphe à Hautvillers.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2000 – The Flammarion Guide to World Wines
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

nunc at neque. libero. id quis consectetur ut