Maladies

Mildiou

Mildiou (maladie de la vigne) et ses conséquences

Le mildiou* est l’une des principales maladies de la vigne qui occasionne chaque année d’énormes dégâts nécessitant dans tous les cas plusieurs traitements fongicides (entre 5 et 10 traitements par an). On traite avec des cadences resserrées, en fonction de la fréquence des précipitations (en règle générale tous les 10 jours). Originaire d’Amérique, le mildiou est …

Mildiou (maladie de la vigne) et ses conséquencesContinuer la lecture »

Grappe atteinte par l'oïdium

Oïdium (maladie de la vigne)

L’oïdium est une maladie fongique de la vigne. L’oïdium de la vigne est la première maladie cryptogamique à pénétrer en France. Elle fait son apparition dès 1845 (venue des Etats-Unis) dans une serre à vigne de Margate en Angleterre. Elle se propage ensuite en Belgique et en France pour atteindre le Languedoc en 1851. Elle est …

Oïdium (maladie de la vigne)Continuer la lecture »

MDB maladie du bois 2

Maladies du bois de la vigne

Les maladies du bois de la vigne (MDB), l’espoir d’une solution ! Les MDB représentent aujourd’hui la principale préoccupation de la filière viti-vinicole sachant que des facteurs tels que le changement climatique ne peuvent qu’accentuer cette pathologie. A titre d’estimation, les maladies du bois de la vigne touchent de 15 % à 20 % du vignoble …

Maladies du bois de la vigneContinuer la lecture »

Academie-des-Sciences-Fondation-de-la-maison-de-Louis-Pasteur_inra_article_full

Maladie du bois, la vigne de Pasteur (Montigny-les-Arsures, Jura) site pilote

Pasteur l’inventeur du vaccin contre la rage achetait en 1874 une parcelle de 12 ares de vignes située à 2 km au nord d’Arbois dans le Jura, en bas du village de Montigny-les-Arsures, au lieu dit « Rosières ». Il la compléta par d’autres parcelles les années suivantes devenant propriétaire d’une maisonnette. Elle existe encore …

Maladie du bois, la vigne de Pasteur (Montigny-les-Arsures, Jura) site piloteContinuer la lecture »

Bactéries lactiques

Tourne (maladie de la tourne)

La maladie de la tourne est d’origine microbienne. Elle est due à une bactérie (bactéries lactiques) qui attaque l’acide tartrique entraînant une perte de tartrate et une diminution de l’acidité (d’où la vieille expression : le vin mange son tartre). La tourne se développe souvent dans des vins trop peu acides avec pour conséquences une modification …

Tourne (maladie de la tourne)Continuer la lecture »

Rougeot (rougeau) ou brenner (maladie parasitaire de la vigne)

Rougeot ou rougeau (maladie de la vigne) : le rougeot (ou brenner) parasitaire de la vigne se manifeste par le rougissement des feuilles dû à une blessure (souvent accidentelle) entravant la circulation de la sève. C’est en effet une maladie qui provoque l’arrêt de la migration des sucres élaborés dans les feuilles. Les feuilles se dessèchent …

Rougeot (rougeau) ou brenner (maladie parasitaire de la vigne)Continuer la lecture »

Pourriture grise (Botrytis) viticulture (ennemi de la vigne)

Pourriture grise (viticulture) : l’un des pires ennemis de la vigne est le Botrytis (appelé plus communément pourriture grise). Il est provoqué par le champignon Botrytis cinerea particulièrement polyphage. Pourriture grise, pourriture noble C’est une maladie très redoutée des viticulteurs en raison des dégâts qu’elle occasionne et de l’incidence sur la qualité des vins : …

Pourriture grise (Botrytis) viticulture (ennemi de la vigne)Continuer la lecture »

Piqûres (maladies du vin)

Piqûres (maladie du vin) : maladies du vin dues à des déviations microbiennes. Il en existe deux principales* : la piqûre lactique et la piqûre acétique. Les germes qui se développent alors accidentellement dans les vins synthétisent entre autre, de l’acide acétique. * Une troisième, la piqûre mannitique  est la dégradation de l’acide citrique ou formation de …

Piqûres (maladies du vin)Continuer la lecture »

Modélisation des maladies (vigne)

Modélisation des maladies : il s’agit par cette modélisation de prendre en compte des interactions entre trois facteurs : climatologie, vigne et maladie. Le but est de limiter le développement de cette maladie et rendre les traitements plus efficaces en détectant notamment les périodes à risque et quand l’utilisation d’un traitement est nécessaire. C’est en …

Modélisation des maladies (vigne)Continuer la lecture »

Mélanose (maladie de la vigne)

Mélanose (maladie cryptogamique de la vigne) : comme l’oïdium, le mildiou, l’anthracnose, le black rot, le rot blanc, le pourridié etc., la mélanose est une maladie cryptogamique (due à un champignon). Elle est originaire d’Amérique, apparaissant occasionnellement dans les vignobles d’Europe, surtout sur porte-greffes. Cette maladie est favorisée par un climat humide. En effet, comme pour …

Mélanose (maladie de la vigne)Continuer la lecture »

Gale (maladie de la vigne)

Gale : maladie de vigne qui se manifeste par des sortes de boursouflures ou de pustules qui apparaissent sur les feuilles. Cette anomalie est due le plus souvent à des acariens appelés acariens de la gale de la vigne sans aucune incidence sur la qualité du raisin.

Esca (maladie de la vigne)

Cette maladie de la vigne est excessivement complexe car elle implique plusieurs champignons qui perturbent l’alimentation du pied. Elle se manifeste sur des ceps âgés en général de 10 à 15 ans présentant des plaies de taille. Aucun cépage ne semble être à l’abri. L’esca provoque des dépérissements qui entrainent la mort des pieds. Elle …

Esca (maladie de la vigne)Continuer la lecture »

Dactylosphaera vitifolii (phylloxera)

Dactylosphaera vitifolii : puceron universellement connu sous le nom phylloxéra (vastatrix). Provenant par bateau d’Amérique du nord où il vivait sur des espèces de vigne naturellement résistantes*, ce puceron a anéanti à partir de 1865, la quasi-totalité des vignobles européens. Il provoqua une régression de la viticulture pendant des dizaines années. Le cycle biologique de …

Dactylosphaera vitifolii (phylloxera)Continuer la lecture »

Cryptogamiques (maladies)

Les maladies cryptogamique sont celles qui sont causées par un champignon. Les principaux champignons de la vigne sont : le mildiou l’oïdium la pourriture grise le black-rot le brenner l’excoriose l’esca l’eutypiose Ainsi l’oïdium est une maladie cryptogamique due à un champignon microscopique qui se développe à la surface des organes verts de la vigne. D’abord introduit …

Cryptogamiques (maladies)Continuer la lecture »

Champignon des racines (maladie parasitaire)

Champignons des racines : maladie parasitaire appelée le pourridié. Ils sont trois : l’armillaria mella, le roesleria hypogea, le rosellinia necatrix. Tous trois responsables de la pourriture des racines provoquant le dépérissement puis la mort de la vigne. Ces trois champignons agissent ensemble ou séparément. Cette pourriture racinaire progresse plus rapidement dans les zones humides. Elle …

Champignon des racines (maladie parasitaire)Continuer la lecture »

Casse (la) accident ou maladie

Casse (la) : accident ou maladie du vin qui conduit à une altération des couleurs et à une perte de limpidité. La casse peut être provoqué par l’air, la lumière, les microbes, la chaleur etc. Ainsi : – la casse oxydasique ou casse brune est produite par l’oenoxydase (enzyme catalysant une réaction d’oxydo-réduction des anthocyanes) …

Casse (la) accident ou maladieContinuer la lecture »

Carences (en éléments nutritifs)

Carence : la vigne peut souffrir de diverses carences notamment en éléments minéraux et nutritifs. Carence en azote, cause du jaunissement et de la chute prématurée des feuilles. Carence en phosphore entraînant une faible croissance du feuillage. Carence en potassium se manifestant d’abord par un changement de couleur ou d’éclat de la feuille. Elle devient brillante …

Carences (en éléments nutritifs)Continuer la lecture »

Black-rot (maladie cryptogamique)

Black-rot : maladie cryptogamique qui fait rougir puis noircir et dessécher les grains. Introduite en France par les cépages américains lors de la reconstitution du vignoble à la fin à la fin du XIXe siècle, elle a été vaincue comme pour le mildiou par de la pulvérisation de sulfate de cuivre.

Black dead arm (maladie cryptogamique)

Black dead arm : maladie cryptogamique dont les dégâts entraînent le dépérissement de la vigne. Longtemps traitée à l’aide de l’arsénite de soude, interdite aujourd’hui car cancérigène, elle oblige le vigneron à utiliser tout un arsenal de moyens prophylactiques pour la combattre.

Maladies de la vigne (viticulture)

Les maladies de la vigne sont si nombreuses qu’il est essentiel de les identifier avec exactitude afin de prévenir le plus rapidement possible les infestations graves et des pertes de rendement ou de qualité. Cependant, la présence d’un agent pathogène ou d’une maladie ne signifie pas automatiquement qu’un traitement soit nécessaire. La sévérité des maladies varie …

Maladies de la vigne (viticulture)Continuer la lecture »

Acescence (maladie du vin)

Acescence : maladie du vin en bouteille appelée aussi piqûre, origine de l’expression : vin piqué. Elle est provoquée par des bactéries acétiques qui tendent à rendre le vin acide. L’acescence se traduit par un goût de vinaigre (vin aigre). Elle peut être évitée par l’hygiène, la protection du vin de l’air (oxygène) et un sulfitage modéré.

Acariose (maladie de la vigne)

L’acariose et l’érinose sont deux maladies provoquées par des acariens (invisibles à l’œil nu) qui s’attaquent aux jeunes pousses et aux feuilles, parfois aux grappes. Les dégâts provoqués par l’érinose sont en général sans grande gravité. Ils se  limitent à des boursouflures brunes sur la face supérieure des feuilles. L’acariose, par contre, est très dangereuse. …

Acariose (maladie de la vigne)Continuer la lecture »

Scroll to Top