Champignons des racines : maladie parasitaire appelée le pourridié.

Ils sont trois :

  • l’armillaria mella,
  • le roesleria hypogea,
  • le rosellinia necatrix.

Tous trois responsables de la pourriture des racines provoquant le dépérissement puis la mort de la vigne. Ces trois champignons agissent ensemble ou séparément. Cette pourriture racinaire progresse plus rapidement dans les zones humides. Elle se manifeste par une forte odeur de champignons et par une écorce très foncée, voire noirâtre qui se délite facilement. Il est alors prudent de dévitaliser les souches avant arrachage.

Pour combattre le pourridié, il n’existe pas de méthode de lutte curative, il faut donc agir en préventif.