Viticulture

Sélection massale ou clones, avantages et inconvénients !

Sélection massale ou sélection clonale, que choisir ? La diversité génétique qui fit autrefois la richesse et toute la complexité du vin s’est trouvée réduite par le système du clonage introduit dans les années 1970. Les clones ont en quelque sorte standardisé bien des cépages en sélectionnant les plants qui produisent par exemple de la couleur, de …

Sélection massale ou clones, avantages et inconvénients !Continuer la lecture »

Taille de la vigne

Yeux (viticulture)

Yeux (œil) désignent sur un pied de vigne les bourgeons. Ainsi, le rendement de la vigne sera déterminé par le nombre d’yeux (bourgeons)  laissés sur les coursons après la taille. Ce nombre doit être adapté à la vigueur et à la fertilité du cépage. En laissant moins de bourgeons (yeux), les grappes seront moins nombreuses, le …

Yeux (viticulture)Continuer la lecture »

Vendanges par tries successives dans le sauternais

Trie (vendanges par tries successives)

Trie (vendanges par tries successives) : les vendanges par tries successives consistent à passer plusieurs fois sur une même parcelle de vignes afin de sélectionner à chaque passage les grains de raisin (cépages chenin, sémillon, riesling, gewurszraminer…) idéalement atteints de pourriture noble, des grains dorés, flétris rôtis (dit-on) à souhait. Les vendanges sont évidemment manuelles. Chaque grappe …

Trie (vendanges par tries successives)Continuer la lecture »

Surmaturité du raisin

De la surmaturité du raisin, on dit  qu’elle est la phase extrême de la viticulture. C’est en effet le moment où le raisin ayant atteint sa taille et son taux de sucres optimal, commence à perdre de l’eau et se concentre en sucres. Il faut savoir que tout vin moelleux ou liquoreux est issu de …

Surmaturité du raisinContinuer la lecture »

Sulfate de cuivre (viticulture)

Sulfate de cuivre (viticulture) : le sulfate de cuivre est sans doute le plus célèbre fongicide utilisé pour le traitements de la vigne. Qui ne connaît pas cette bouillie bordelaise et sa très caractéristique couleur bleue, mélange de sulfate de cuivre et de chaux morte, dilués ensuite dans de l’eau (il bleuit à son contact) avant …

Sulfate de cuivre (viticulture)Continuer la lecture »

Sulfatage (viticulture)

Sulfatage (viticulture) : action de traiter au sulfate de cuivre ce qui permet la prévention de diverses maladies (mildiou, oïdium). Le traitement n’est pas toxique puisque le produit utilisé est de type fongique  (contre les champignons). Le sulfatage des vignes commence à la mi-mai et se termine à la mi-août. Le premier, lorsque les pousses ont …

Sulfatage (viticulture)Continuer la lecture »

Stress hydrique (viticulture)

Stress hydrique (viticulture) : réaction de la vigne au manque d’eau dans le sol. Comment réagit la vigne à des périodes de température plus élevées que la normale ? Ce symptôme d’échaudage qui peut altérer le raisin dans sa coloration, a pour conséquence une réduction de l’activité des feuilles les plus exposées au soleil (gare à ceux …

Stress hydrique (viticulture)Continuer la lecture »

Silico-graveleux (sol silico-graveleux) viticulture

Silico-graveleux (sol silico-graveleux) viticulture : géologiquement parlant ce sol nourricier silico-graveleux est le nec plus ultra de la vigne. Il est composé de l’association d’un terrain siliceux dans un milieu de graves : sols sableux ou siliceux, formés de grains de silice plus ou moins grossiers. Le sable ne s’agglomérant pas donne au sol une structure aérée …

Silico-graveleux (sol silico-graveleux) viticultureContinuer la lecture »

Scion (viticulture)

Scion (viticulture): jeune rameau flexible à un ou plusieurs bourgeons, greffée sur une souche pour former un pied de vigne.

Sarmentage (viticulture)

Sarmentage (viticulture) : les sarments jetés après la taille  étaient mis en javelles puis servaient à faire des fagots utilisés comme bois d’allumage. Aujourd’hui, ils sont brulés sur place.

Sarment (viticulture)

Sarment (viticulture) : le sarment est ce rameau herbacé d’un an (qui pousse chaque année) et qui sera coupé après les vendanges. On utilise des fractions de sarment  de vigne assemblées entre elles par greffage, dont la partie souterraine est racinée, comprenant une variété greffon (à fruits) et une variété porte-greffe. Sarment d’or Inutile de mentionner …

Sarment (viticulture)Continuer la lecture »

Sulfure de carbone (viticulture)

Sulfure de carbone (CS2) viticulture : à lire la définition de cette formule chimique : solvant très toxique, utilisé en chimie pour dissoudre de nombreux composants organiques; liquide dense et volatil avec un haut degré d’inflammabilité dans l’air, une température d’auto-inflammation remarquablement basse ainsi qu’une sensibilité exacerbée à l’électricité statique est en soi peu rassurant. Eh pourtant …

Sulfure de carbone (viticulture)Continuer la lecture »

Rafle (viticulture)

Rafle (viticulture) : dans la grappe de raisin, la rafle forme la charpente qui supporte les baies de raisin et les relie à la plante permettant le transport de la sève. La partie non ramifiée de la rafle qui part du rameau est le pédoncule, les parties ramifiées qui tiennent les baies s’appellent pédicelles. La rafle …

Rafle (viticulture)Continuer la lecture »

Pruine (viticulture)

Pruine (viticulture) : la pruine est cette poussière cireuse, sorte de vernis, donnant cet aspect velouté au grain et dont est recouvert la pellicule qui enveloppe le raisin. Elle rend la pellicule (la cuticule) non mouillable. Elle retient poussières et bactéries mais c’est aussi une réserve de ferments. Elle contient les levures intervenant lors de la …

Pruine (viticulture)Continuer la lecture »

Provignage (viticulture)

Provignage (viticulture) : voir Marcotage. Technique qui consiste à coucher un sarment (ou une vieille souche) qui va prendre racine dans une fosse en reproduisant fidèlement (par bouturage ou provignage), les caractéristiques du pied originel. Avant le phylloxéra, le provignage était la méthode utilisée pour multiplier la vigne et remplacer les pieds défectueux. C’est en fait …

Provignage (viticulture)Continuer la lecture »

Pré-taille (viticulture)

Pré-taille (viticulture) : la vigne se taille en deux fois, la pré-taille et la taille. La pré-taille se fait après les vendanges.  Elle consiste à supprimer tous les bois non nécessaires à la taille définitive (une grande partie des sarments sur le haut des rangs). Cette pré-taille est aujourd’hui mécanisable grâce à des pré-tailleuses qu’on attèle …

Pré-taille (viticulture)Continuer la lecture »

Pourriture grise (Botrytis) viticulture (ennemi de la vigne)

Pourriture grise (viticulture) : l’un des pires ennemis de la vigne est le Botrytis (appelé plus communément pourriture grise). Il est provoqué par le champignon Botrytis cinerea particulièrement polyphage. Pourriture grise, pourriture noble C’est une maladie très redoutée des viticulteurs en raison des dégâts qu’elle occasionne et de l’incidence sur la qualité des vins : …

Pourriture grise (Botrytis) viticulture (ennemi de la vigne)Continuer la lecture »

Pourriture noble (viticulture), le Botrytis cinerea

Pourriture noble (viticulture) : cette pourriture noble est le fruit d’un dessèchement des grains de raisin sous l’action d’un champignon, le botrytis cinerea agissant comme un agent de concentration naturel. Un champignon microscopique Ainsi, l’élaboration des grands liquoreux (Sauternes, Monbazillac, Layon, Barsac mais aussi tokaji hongrois ou trockenberenauslese allemands, etc.) repose-t-elle sur un acteur indispensable, …

Pourriture noble (viticulture), le Botrytis cinereaContinuer la lecture »

Porte-greffe (viticulture)

Porte-greffe (viticulture) : le greffage, cette technique d’assemblage de deux rameaux de vigne se pratique depuis le Moyen Âge. Il existait également la technique du provignage (les ceps étaient reproduits par marcottage de vieilles souches). Mais c’est la crise du phylloxera après la destruction du vignoble qui va la généraliser. Ainsi, la quasi-totalité des vignes françaises …

Porte-greffe (viticulture)Continuer la lecture »

Pleurs (viticulture)

Pleurs (viticulture) :  les pleurs qu’on constate au niveau des plaies de taille (bout des sarments)  sont le premier signe du réveil de la vigne à la sortie de l’hiver. On dit alors que la vigne pleure. Pour cela, il faut que le sol, à une profondeur de 25 centimètres atteigne une température légèrement supérieure …

Pleurs (viticulture)Continuer la lecture »

Plâtre (vinification)

Plâtre (vinification) : selon les antiques technique des romains et d’après Columelle (Livre XII, 50 ans après J-C), le plâtre (le gypse, le minerai composant le plâtre, est un sulfate de calcium) était l’un des trois éléments essentiels qui entraient dans la vinification du vin avec  le fenugrec* et l’eau de mer. Son rôle était …

Plâtre (vinification)Continuer la lecture »

Piquet (de vigne) viticulture

Piquet (viticulture) : piquet métallique ou en bois utilisé pour le palissage de la vigne. Depuis quelques années, les piquets en fer (et mieux, en acier galvanisé)* ont remplacé les piquets en bois, sauf pour les piquets de bout de rang qui sont en acacia (bois imputrescible). Ils sont plus durables et facilitent le travail …

Piquet (de vigne) viticultureContinuer la lecture »

Phosphates (viticulture)

Phosphates (viticulture) : oligoélément et composant principal des engrais à base de phosphore (ex. phosphate d’ammonium —apport en azote—, phosphate bicalcique, phosphate de potassium). Les phosphates ne possèdent pas de propriétés fongicides, mais sont des excellents fertilisants. Le phosphore joue un rôle fondamental au niveau du développement végétatif de la vigne. A l’exception de certains …

Phosphates (viticulture)Continuer la lecture »

Palissage (viticulture)

Palissage (viticulture) : comme toute liane, la vigne a besoin d’un solide appui pour être conduite avec deux objectifs : maintenir la vigne et contenir les jeunes pousses de l’année. Ainsi dès la plantation de la vigne des piquets sont-ils posés pour permettre de soutenir le fil sur lequel la vigne va pousser. Les piquets sont plantés …

Palissage (viticulture)Continuer la lecture »

Mi-coteau (viticulture)

Mi-coteau (viticulture) : penchant à mi-côte d’une colline plantée de vignes. Tous les grands crus s’épanouissent à mi-coteau entre 200 et 400 m d’altitude : voir la Bourgogne et ses célèbres côtes : Côte de Beaune, Côte de Nuits ; la Champagne : Côte des Blancs, etc ; l’Alsace…

Mésoclimat (viticulture)

Mésoclimat (viticulture) : le climat dans la viticulture comprend trois niveaux : 1/Le macroclimat : c’est le climat d’une région, le Bordelais ou la Bourgogne par exemple. 2/Le mésoclimat : ce terme désigne généralement le climat d’un vignoble particulier correspondant à quelques centaines de m2 (un terroir par exemple) et son influence déterminante sur la vigne et la …

Mésoclimat (viticulture)Continuer la lecture »

Maturation du raisin (viticulture)

Maturation du raisin : entre la véraison et les vendanges, les raisins connaissent des modifications considérables de leur composition. Ainsi, cette évolution est marquée par six différents facteurs : l’accumulation des sucres ; la diminution de l’acidité ; la couleur (maturité phénolique) ; les tannins ; les composés azotés ; les arômes ; et enfin par l’état …

Maturation du raisin (viticulture)Continuer la lecture »

Lutte raisonnée (viticulture)

Lutte raisonnée (viticulture) : cette lutte peut se résumer ainsi : le bon produit, la bonne dose avec le bon appareil, au bon moment. Si les moyens utilisés sont les mêmes que pour la lutte chimique d’assurance, ils sont utilisés de manière plus raisonnable. Cette méthode de lutte oblige le vigneron à une observation précise et permanente de …

Lutte raisonnée (viticulture)Continuer la lecture »

Lutte intégrée (viticulture)

Lutte intégrée (viticulture) : si la lutte biologique se révèle insuffisante pour obtenir une bonne protection de la vigne, il est alors possible de compléter son efficacité par l’utilisation de traitements chimiques. La lutte intégrée consiste donc à mettre en oeuvre différents moyens et produits pour obtenir une protection satisfaisante. L’emploi de produits phytopharmaceutiques est évidemment …

Lutte intégrée (viticulture)Continuer la lecture »

Lutte biologique (viticulture)

Lutte biologique (viticulture) : c’est une lutte au niveau de la viticulture qui se fait dans le cadre de l’agriculture biologique, définie très précisément au plan européen. Rappelons qu’il s’agit d’une production fondée sur la gestion de l’activité microbienne du sol, le recyclage des déchets organiques, un meilleur équilibre des cultures, le respect de l’environnement et …

Lutte biologique (viticulture)Continuer la lecture »

Long bois (taille)

Long bois (taille) : sarment rabattu à plus de trois yeux et dont la longueur est déterminée par les méthodes de conduite de taille. Ainsi pour la taille Guyot, cette méthode consiste à garder et plier sur le premier fil horizontal, un « long bois » ou baguette de l’année, long de 80 à 90 cm. Cette …

Long bois (taille)Continuer la lecture »

Scroll to Top