Provignage (viticulture)

Provignage (viticulture) : voir Marcotage. Technique qui consiste à coucher un sarment (ou une vieille souche) qui va prendre racine dans une fosse en reproduisant fidèlement (par bouturage ou provignage), les caractéristiques du pied originel. Avant le phylloxéra, le provignage était la méthode utilisée pour multiplier la vigne et remplacer les pieds défectueux. C’est en fait une technique comparable au marcottage employée aujourd’hui en jardinage, ce qui était possible autrefois sur la vigne avant l’apparition du parasite. Depuis, le greffage des cépages sur des pieds américains ou franco-américains immunisés est devenu indispensable.

Voir la cuvée Provignage de chez Henry Marionnet, un vin blanc issu d’une vieille vigne plantée en 1850 et qui a échappé par miracle au phylloxéra. Il s’agit d’une parcelle de romorantin, un cépage blanc local (voir Cheverny) introduit en Touraine par François Ier en 1519, provenant de Bourgogne.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

porta. eleifend dictum dolor mattis facilisis id, eget at non sit dolor.