Yeux (viticulture)

Yeux (œil) désignent sur un pied de vigne les bourgeons. Ainsi, le rendement de la vigne sera déterminé par le nombre d’yeux (bourgeons)  laissés sur les coursons après la taille. Ce nombre doit être adapté à la vigueur et à la fertilité du cépage. En laissant moins de bourgeons (yeux), les grappes seront moins nombreuses, le rendement plus faible et la qualité supérieure (en principe).

Yeux ou bourgeons
Bourgeons ou yeux de la vigne

Des coursons à 2 yeux pour la taille en gobelet

Pour la taille courte, on garde 1 à 2 yeux par sarment et pour la taille longue, elle est de 4 à 10 yeux. La taille en gobelet par exemple (dont la forme rappelle un gobelet) est surtout pratiquée dans le sud de la France (en Languedoc, en Provence…). Les vignes sont basses et non palissées et chacun de ses 4 ou 5 bras portent 1 ou 2 coursons à 2 yeux.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2000 – The Flammarion Guide to World Wines
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Aliquam Praesent elit. tempus elit. risus.