Louis Pasteur « père » de l'œnologie moderne
Louis Pasteur « père » de l’œnologie moderne

Pasteur l’inventeur du vaccin contre la rage achetait en 1874 une parcelle de 12 ares de vignes située à 2 km au nord d’Arbois dans le Jura, en bas du village de Montigny-les-Arsures, au lieu dit « Rosières ». Il la compléta par d’autres parcelles les années suivantes devenant propriétaire d’une maisonnette. Elle existe encore et porte une plaque commémorative relatant la naissance de la pathologie microbienne. Pour le démontrer, il avait fait installer ici  des serres vitrées pour préserver les grappes des germes extérieurs prouvant que dans ces conditions ces raisins ne pourraient fermenter, ce qui lui valut le titre de « père » de l’œnologie moderne.

Un ambitieux programme pour essayer d’éradiquer les maladies du bois de la vigne

Aujourd’hui, l’Académie des sciences*, propriétaire des vignes du Clos de Rosières et Henri Maire (société emblématique du Jura) qui vinifie les quelques 47 ares de ce clos historique depuis plus de 70 ans, ont lancé un  programme de recherche sur les maladies du bois de la vigne. C’est l’une des grandes préoccupations de la filière viti-vinicole de ces prochaines années sachant que des facteurs tels que le changement climatique ne peuvent qu’accentuer cette pathologie. A titre de comparaison, les maladies du bois de la vigne touchent près de 13 % du vignoble français dont les trois principales (en France) sont l’Eutypiose, l’Esca et le Black Dead Arm (BDA). Elles sont dues à un complexe de champignons provoquant le dépérissement de la vigne. Les blessures de taille constituent les voies de pénétration des agents pathogènes dans le ceps.

*L’Académie des sciences qui fonda la Maison de Louis Pasteur pour en perpétuer l’œuvre et la mémoire.

Le Clos de Rosières, 47 ares à Montigny-les-Arsures (Jura)
Le Clos de Rosières, 47 ares à Montigny-les-Arsures (Jura), le vignoble historique de Louis Pasteur

Le vignoble de Pasteur, premier site pilote mondial d’étude des maladies du bois de la vigne

D’abord, il fallut établir un état des lieux du vignoble de Pasteur dans le but de cartographier les cépages présents et d’analyser l’état sanitaire de la parcelle. Celle-ci comptait 2 500 ceps de 8 cépages différents. Ils vont être arrachés et remplacer afin de créer le premier site pilote mondial d’étude des maladies du bois de la vigne. Ce site devient donc un laboratoire de plein air animé par un groupe de recherche national coordonné par Patrice Rey de l’UMR (Unité Mixte de Recherche) « SAVE » : Santé et Agro-écologie du Vignoble, INRA/Bordeaux Sciences Agro.

Cep atteint par la maladie du bois
Cep atteint par la maladie du bois

Il a pour mission d’évaluer les facteurs déclenchant les maladies du bois et comparer le microbiome (la microflore colonisant le bois de la vigne) des cépages sains et des cépages malades et rechercher un éventuel effet protecteur. Pour Patrice Rey et son équipe : l’étude de la résistance naturelle de certains ceps aux agents responsables des maladies du bois devrait permettre de tester, à plus long terme, le potentiel d’agents microbiens pour lutter contre ce fléau.

Un financement par une vente aux enchères caritative

L'une des 150 bouteilles numérotées et signées mises en vente  au profit du programme de recherche sur les maladies du bois de la vigne.
L’une des 150 bouteilles numérotées et signées mises en vente au profit du programme de recherche sur les maladies du bois de la vigne.

L’Académie des sciences, en partenariat avec la société Henri Maire, organise pour le financement de ce projet, le mercredi 8 avril 2015*, une vente aux enchères caritative de bouteilles de vin de la vigne historique de Louis Pasteur. Les fonds récoltés seront reversés directement au profit du programme de recherche sur les maladies du bois de la vigne. Sera mis en vente environ 150 bouteilles numérotées et signées par des personnalités (Bernard Pivot, Mélanie Doutey, Virginie Efira, Apollonia Poilâne, Béatrice Cointreau, Louis-Albert de Broglie, Alexandra Lamy, Jean-Robert Pitte, Catherine Bréchignac…).

*Cette vente caritative se tiendra le mercredi 8 avril 2015 à 18h à la Fondation Simone et Cino del Duca, 10 rue Alfred de Vigny, Paris 8e. Les enchères sont ouvertes sur le site www.drouotlive.com