L’acariose et l’érinose sont deux maladies provoquées par des acariens (invisibles à l’œil nu) qui s’attaquent aux jeunes pousses et aux feuilles, parfois aux grappes.

  • Les dégâts provoqués par l’érinose sont en général sans grande gravité. Ils se  limitent à des boursouflures brunes sur la face supérieure des feuilles.
  • L’acariose, par contre, est très dangereuse. Elle retarde la végétation, provoque la coulure, compromet l’aoûtement. Les dégâts qu’elles causent sur les jeunes pousses gênent leur croissance. Les feuilles présentent alors  de nombreuses piqûres que l’on voit par transparence, entourées de minuscules tâches claires.
 Les jeunes vignes sont sensibles à l’acariose car les auxiliaires (voir les thyphlodromes) ne sont pas toujours encore en place sur ces parcelles.