Mélanose (maladie cryptogamique de la vigne) : comme l’oïdium, le mildiou, l’anthracnose, le black rot, le rot blanc, le pourridié etc., la mélanose est une maladie cryptogamique (due à un champignon).

Elle est originaire d’Amérique, apparaissant occasionnellement dans les vignobles d’Europe, surtout sur porte-greffes. Cette maladie est favorisée par un climat humide. En effet, comme pour le mildiou, l’eau est nécessaire à la germination des conidies (spores assurant la multiplication du champignon). La Mélanose se propage à partir des souches infectées. Ses symptômes sont facilement reconnaissables : sur les feuilles apparaissent à partir de juillet des petites taches jaunes, visibles sur les deux faces du limbe. Ces taches brunissent et s’agrandissent en gardant une auréole vert jaunâtre. Les feuilles se dessèchent et tombent. En septembre, de petits points noirs minuscules se forment sur les taches. Les feuilles atteintes ne peuvent plus jouer leur rôle, par arrêt de la photosynthèse, et la production diminue. Les sarments des souches infectées ont alors beaucoup de mal à se développer. Les traitements contre le mildiou sont pour la plupart efficaces contre la Mélanose (traitements préventifs à base de soufre).