Mélanine (vinification)

Mélanine (vinification) : que connaîtrions-nous de la mélanine sans le scandale alimentaire chinois du lait contaminé à la mélanine, qui, en 2008, avait provoqué la mort de six enfants et rendu malades 300 000 autres ? Alors cette mélanine !

La mélanine est un pigment de couleur brun foncé affectant les moûts de raisin (ou le vin oxydé). Cette coloration est le résultat de l’oxydation enzymatique des composés phénoliques du moût (anthocyanes, tannins…) aboutissant à la formation de quinones. Les tannins sont en effet des polyphénols. En s’oxydant, ils forment des quinones qui polymérisent (formation d’une grosse molécule à partir de plusieurs molécules) en mélanine. Ainsi, si l’oxydation des moûts n’est pas maîtrisée par le vinificateur, cela peut entraîner la casse oxydasique. Un recours : l’incontournable (!) SO2 qui joue le rôle ici de protecteur de la couleur, des vins blancs comme des vins rouges.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2000 – The Flammarion Guide to World Wines
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Phasellus Nullam libero. Aliquam vulputate, dapibus