Nicolas (Les vins Nicolas) qui appartient depuis 1988 au groupe Castel, n°3 mondial du vin, est la plus grande chaîne de cavistes spécialiste du vin. Elle a longtemps été reconnaissable à son petit livreur aux mains pleines de bouteilles. Aujourd’hui, elle possède 549 magasins à l’enseigne Nicolas (464 en France dont 22 franchisés, 67 en l’Angleterre, 7 en Belgique, 1 à Monaco, 5 dans les Territoires et Départements d’outre-mer, 1 en Russie à Rostov sur le Don et 4 au Maroc).

1822, le premier magasin

C’est en 1822, un an après la mort de Napoléon Ier, que les premiers magasins Nicolas, spécialisés en vins et alcools, ont ouvert leurs portes en plein centre de Paris. L’idée de fournir une qualité supérieure et suivie à un prix raisonnable fera la renommée de la Maison.

Nicolas a toujours su innover. Il a été le premier à proposer la vente de vin en bouteilles, et non à la mesure, à organiser des livraisons à domicile avec des poussettes puis des triporteurs, à offrir une gamme complète des vins de France et des vins de terroirs, à lancer le Beaujolais nouveau sur Paris et à renouveler l’attrait des Vins de Pays avec sa gamme des Petites Récoltes aux couleurs gaies et chatoyantes. Son site de vente sur internet (www.nicolas.com) est aussi l’un des plus prisés.

Nectar, le livreur aux trente deux bouteilles

La notoriété de Nicolas s’est affirmée grâce à une communication publicitaire originale, tant au cinéma (premiers dessins animés publicitaires en 1921), que sur les murs avec en 1921 la naissance du personnage-symbole de Nicolas, Nectar, sous la plume du dessinateur Dransy. Le livreur aux 32 bouteilles a fait depuis le tour du monde. De grands affichistes de l’entre-deux-guerres s’en sont emparé comme Iribe, Loupot, Cassandre jusqu’à Brunhoff, le créateur de l’éléphant Babar.

Les catalogues de luxe de fin d’année ont vu également leurs illustrations confiées à des peintres célèbres de 1932 à 1973 (puis repris en 1992) ce qui, contribua à accroître l’image de la maison. Parmi eux, Van Dongen, Derain, Lorjou, Buffet, Chapelain Midy, Boisrond…

Chiffre d’affaire 2010 : 350 millions d’€