Niellucciu (cépage noir) : cépage emblématique de la Corse quoique son origine soit le sangiovese de Toscane (Chianti, Brunello di Montalcino…). Il a été implanté dans l’île par les Pisans dès le XIIe siècle. Il fait aujourd’hui la réputation du Patrimonio, sans doute le vin le plus réputé de Corse. Son nom est dérivé du Corse, niéllu qui signifie noir. D’ailleurs sises grappes sont moyennes, ses grains sont gros, très juteux et d’un noir bleuté. Plus rustique que le Sciaccarellu, il est aussi plus opulent et plus vigoureux, résistant bien à la sécheresse et parfaitement adapté aux terrains caillouteux peu fertiles. Son débourrement est précoce, il est moyennement productif et doit être récolté en légère surmaturité.

Le cépage corse le plus riche en tannins

C’est le cépage corse le plus riche en tannins. Celui aussi qui a le plus grand potentiel de vieillissement, en général entre 5 et 10 ans. Ces vins se caractérisent également par une très grande finesse et un bon équilibre, notamment lorsque le rendement est bas et la maturation longue. La couleur des vins chute rapidement lorsque les rendements augmentent. Il possède un nez fourrure de lièvre et de réglisse* et libère des arômes de petits fruits rouges, de violette, d’épices et d’abricot. Ce cépage présente aussi une très bonne aptitude à l’élaboration de vins rosés de qualité. Ils sont alors puissants et épicés.

Aujourd’hui, le nielluciu couvre 35 % du vignoble corse.

*Quand certains vignerons font le pari d’en faire le cépage unique d’une macération et d’une vinification longues, il donne alors un vin charpenté, presque sauvage par ses nuances légères de gibiers.