Romain (cépage rouge) ou césar (AOC Irancy) Bourgogne

Romain (cépage rouge) ou césar* : voici un des cépages historiques de la Bourgogne et plus précisément de l’Yonne. Ce cépage aux feuilles très découpées et dentelées y fut implanté par les légions Romaines au IIe siècle comme en témoigne un bas relief Gallo-Romain d’une scène de vendanges. On le reconnaît facilement après la vendange à la teinte rouge des vignes.

Sa terre d’Irancy

Il se concentre aujourd’hui surtout à Irancy**, à 15 km d’Auxerre au creux d’une vallée dont les coteaux sont recouverts de vignes et de cerisiers. Il sert à l’AOC Irancy (exclusivement rouge) de cépage d’appoint à hauteur de 10 % maximum y couvrant 4 petits hectares notamment à Palotte (l’un des meilleurs lieux-dits de l’appellation). C’est un cépage capricieux qui mûrit difficilement mais qui apporte matière et couleur en année favorable.  L’Irancy lui doit ses vins colorés, riches en tannins, aptes au vieillissement et aux arômes de cerise et de fruits rouges.

Des cuvées 100 % romain (ou césar)

Bonne nouvelle, on le replante aujourd’hui un peu partout dans l’Yonne. A noter qu’il existe des cuvées qui dépassent allégrement les 10 % de romain (ou césar) autorisé, voire même des cuvées monocépages (100 % césar), notamment chez Simonet-Fèbre, Philippe Sorin ou à la cave de la Tourelle. L’importance de ses tannins lui donne alors une mâche caractéristique et nécessite un certain vieillissement avant de dégager pleinement son bouquet et sa saveur épicée agrémentée d’une pointe de framboise mêlée de violette. Ce vin structuré, d’une belle couleur pourpre, est corsé et nerveux dans sa jeunesse. Il accompagne idéalement  les 2 fromages locaux, l’Epoisses ou le Soumaintrain.

*D’après une analyse ADN, le romain (ou césar) serait issu d’un croisement naturel entre le pinot noir et l’argant, originaire d’Espagne et introduit dans l’est de la France par les Romains.

**Le romain (ou le césar) fait partie également de l’encépagement autorisé des appellations Bourgogne-Coulanges La Vineuse, Bourgogne-Chitry, Bourgogne-Epineuil, Bourgogne-Côtes d’Auxerre, Bourgogne mousseux, Bourgogne Grand Ordinaire, Bourgogne Ordinaire.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2000 – The Flammarion Guide to World Wines
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Aenean non quis, Nullam libero. dolor amet, efficitur.