Carte du Beaujolais
Carte du Beaujolais. Saint-Amour est à l’extrême pointe du Beaujolais, à 12 km de Mâcon

Saint-Amour est l’un des dix grands crus du Beaujolais mais aussi l’une des plus petites appellations (5 % de l’ensemble des crus) ; un cru de rêve pour la Saint-Valentin ! Un cru au nom aussi charmeur ne pouvait offrir qu’un vin vif, fin, léger et quelque peu frivole. Devrait-on ajouter corps tendre et harmonieux voire voluptueux pour compléter le portrait du cru le plus septentrional du Beaujolais ? Son vignoble sur la commune se Saint-Amour-Bellevue exclusivement,  flirtant avec les terroirs du Saint-Véran (sans d final) couvre 319 ha, à l’extrême pointe du Beaujolais. Il est entièrement situé sur le département de Saône-et-Loire, à une douzaine de kilomètres de Mâcon. D’ailleurs, ses blancs sont vendus comme Mâcon blanc ou Beaujolais blanc. Au total, une petite quarantaine de vignerons* produisent quelques 2 millions de bouteilles de Saint-Amour par an issues d’une récolte vinifiée en raisins entiers et fermenté en macération semi-carbonique à l’instar des crus du Beaujolais ; des vins disponibles dès février-mars de l’année suivant la récolte et dont l’apogée selon les millésimes se situe après 4 ou 5 ans de cave.

*180 déclarants recensés mais seulement 35 établis dans le village de Sainte-Amour-Bellevue, les autres étant essentiellement des maisons de négoces.

Saint-Amour, vendanges au Domaine du Paradis
Saint-Amour, vendanges au Domaine des vignes du Paradis, sur le climat en Paradis, 4,5 ha en coteaux juste à la sortie est du village (Photo du domaine)

Amor, légionnaire romain

Le nom de Saint-Amour viendrait d’Amour (ou Amor ou Amator) soldat romain, compagnon de Maurice d’Agaune (Saint Maurice), chef de la légion thébéenne que Maximien, l’empereur romain (285-305)  fit venir en 286, de Haute Egypte pour éliminer les chrétiens de Gaule. Saint Maurice et ses légionnaires devant leur refus, furent décimés dans le Valais suisse (massacre de la légion thébaine). Amor en échappa. Réfugié en Gaule, il devint missionnaire et aurait légué son nom au village. Voir à l’angle d’une maison, près de l’église, la statue de Saint-Amour en légionnaire romain. Au Moyen Âge, la vigne fut développée par les ordres religieux du Chapitre de Saint-Vincent de Mâcon. L’AOC Saint-Amour date du 8 février 1946.

Saint-Amour, à la folie, au paradis !

Josiane Casbolt, maire de Saint-Amour-Bellevue
Josiane Casbolt, maire de Saint-Amour-Bellevue (élue en 2014), à Paris, lors de la présentation du film Saint-Amour. (Photo FC)

Le sol est d’une nature argilo-siliceuse (granit et schiste) et très caillouteux ce qui semble parfaitement convenir au gamay noir à jus blanc*. La vigne est orientée est et sud-est, occupant les hauteurs de la montagne de Bessay, près de Juliénas, et la colline de l’Eglise, entre 250 et 470 m d’altitude. Quant aux 12 climats recensés (une cartographie des sols a été réalisée en 2014), certains ont un nom qui sied particulièrement bien au Saint-Amour, comme ces lieux-dits à la Folie ou en Paradis, vins charnus aux délicats arômes. La question se pose alors de savoir quel type de vin on veut faire : une vinification moins longue donne des vins plus tendres et plus fruités, à la robe légèrement violacée, d’une belle fraîcheur aromatique, des vins qu’il convient de boire sans attendre; une vinification traditionnelle produira des vins de plus longue garde, à la robe rubis, aux arômes de kirsch, d’épices et de réséda, des vins étonnamment charpentés, les plus fermement corsés des dix crus. La production tourne autour de 15 000 hl annuel et le rendement est en moyenne de 52 hl/ha (taille courte en Gobelet, lutte raisonnée et vendanges à parfaite maturité).

* Le pinot noir était toléré jusqu’à 15 % de l’encépagement jusqu’à la récolte 2015. L’usage d’incorporer en mélange 15 % de cépages blancs (chardonnay, aligoté, melon) reste autorisé.

Les 12 climats du Saint-Amour

  • La Côte de Besset (sols des dépôts de versants caillouteux non calcaire)
  • Le Clos de la Brosse (sols sur « pierres bleues » altérées profondes)
  • Les Champs grillés (sols sur « pierres bleues » altérées profondes)
  • Le Clos des Guillons (sols sur granite très altéré profond)
  • Le Mas des Tines (sols sur calcaire dur profond)
  • Vers l’Église (sols sur granite très altéré profond)
  • Le Chatelet (sols sur calcaire dur profond)
  • Le Clos des Billards (sols sur calcaire dur profond)
  • Les Bonnetes (sols sur granite très altéré profond)
  • En Paradis (sols d’argiles résiduelles à chailles et silex)
  • La Folie (sols caillouteux d’alluvions anciennes)
  • Le Clos du Chapitre (sols caillouteux d’alluvions anciennes)

Liste des producteurs de Saint-Amour

(liste non exhaustive)

Autres producteurs de Saint-Amour

  • Cédric et Patrice Martin : Les Verchères 71570 Chânes 06 78 99 47 23 / martinpatris@club-internet.fr
  • Château de Belleverne Bataillard Père et Fils : 515 rue Jules Chauvet 71570 La chapelle de guinchay / Tél : 03 85 36 71 06 /cavesdebelleverne@orange.fr    
  • Château des Rontets Claire et Fabio Gazeau-Montrasi : Les Rontés 71960 Fuissé Tel: 03 85 32 90 18 /base@chateaurontets.com
  • Domaine Bel Avenir Alain et Cécile Dardanelli : 1087 Bel Avenir 71570 La chapelle de guinchay Tel: 03 85 36 75 02 / domainebel.avenir@wanadoo.fr
  • Domaine des Fonds André et Florent Berrod : Le Vivier 69820 Fleurie Tél: 04 74 69 83 01 / domainedesfonds@hotmail.fr
  • Domaine de Pierre Moulin Fabien Duchampt : Romarand 69430 Quincié 06 84 81 77 17 / fabienduchampt@free.fr
  • Domaine de Roche Noire (EARL Le Vieux Bourg)  Patrick et Tanguy Balvay : Le Vieux Bourg 69840 Chenas 06 80 98 97 91 / patrickbalvay@orange.fr
  • Domaine des Bruyères Nicolas Durand : 502, route de Saint-Amour 71570 La chapelle de guinchay Tél: 03 85 36 55 76 / nicolas.durand41@orange.fr
  • Domaine des Chers Arnaud BRIDAY : Côte de Bessey – Les Chers 69840 Juliénas Tel: 04 74 04 42 00/06 75 54 61 40 / domainedeschers@yahoo.fr
  • Domaine des Creuzes Cave de Charnay-Lès-Mâcon : 54 chemin de la cave 71850 Charnay les Mâcon Tel: 03 85 34 54 24 / contact@cave-charnay.com
  • Domaine des Pérelles Nicolas Thibert : Les Pérelles 71680 Crêches-sur-Saône 06 15 74 60 97 / nicolasthibert@sfr.fr
  • Domaine Matray Lilian et Sandrine Matray : Les Paquelets 69840 Juliénas Tel: 04 74 04 45 57 / domaine.matray@wanadoo.fr
  • Domaine Saint-Roch Patrice Fortune : Le Petit Dracé 71570 Chânes Tél: 03 85 37 47 27 / pat-fortune@orange.fr
  • EARL Roger Gerin Alexandre Gerin : Voujon 69220 Cercié Tél: 04 74 66 80 43 / earl.gerin@orange.fr
  • EARL Vins Pierre-Yves Perrachon Charlotte et Pierre-Yves Perrachon : Château Bonnet – Les Paquelets 71570 La Chapelle de Guinchay Tél: 03 85 36 70 41 / pierre-yves@chateau-bonnet.fr
  • Juillard Wolkowicki Alexandre Wolkowicki :  Le Chapitre 1019 route du Chapitre 71570 Chânes Tél: 03 85 36 51 38 / earljuillardwolkowicki@orange.fr
  • Domaine Benon Rémi Rémi BENON : 3825 route de Juliénas 71570 La chapelle de guinchay Tél: 03 85 33 84 22 /remi.benon@wanadoo.fr
  • Domaine des Grandes Gagères Jean-Luc Berthelon : rue André Evrard 69840 Juliénas Tél: 04 74 04 44 93/06 32 32 26 07 / jluc-berthelon@wanadoo.fr

Saint-Amour fait son cinéma

Saint-Amour le film
Saint-Amour, un road movie déjanté sur la route des vins

Et quel cinéma ! Un film déjanté, un road movie des vins qui voit se côtoyer 3 personnages incroyablement insensés dans une quête éperdue de l’amour…du Saint-Amour of course ! En voici le synopsis :

Tous les ans, Bruno (Benoît Poelvoorde) fait la route des vins… sans quitter le salon de l’Agriculture ! Mais cette année, son père, Jean (Gérard Depardieu), venu y présenter son taureau champion Nabuchodonosor, décide sur un coup de tête de l’emmener faire une vraie route des vins afin de se rapprocher de lui. Et s’ils trinquent au Saint-Amour, ils trinqueront bien vite aussi à l’amour tout court en compagnie de Mike (Vincent Lacoste), le jeune chauffeur de taxi embarqué à l’improviste dans cette tournée à hauts risques entre belles cuvées et toutes les femmes rencontrées au cours de leur périple.

Film écrit et réalisé par Benoît Delépine et Gustave Kervern sur les écrans en mars 2016. A déguster un verre de Saint-Amour en main !

Le Saint-Amour du film
La cuvée du film (mille bouteilles), un Saint-Amour du château de Belleverne (médaille d’or à Mâcon en 2014). Un domaine de 34 ha dont 7 ha en Saint-Amour exploité par la famille Bataillard (Photo FC)