Bourgogne 2019, un point sur les chiffres clés 2018 de la Bourgogne viticole et dernières précisions sur les appellations. Que sait-on  notamment sur la notion de Dénomination Géographique Complémentaire (DGC) ?

La Bourgogne viticole répertorie quelques 33 AOC Grands Crus, 44 AOC Villages et Premiers crus et 7 AOC Régionales. Mais pour la Bourgogne une telle classification des appellations n’est pas synonyme de simplicité. Un petit rappel donc pour faire le point sur notamment les appellations Régionales avec dénomination géographique complémentaire. Qu’est-ce donc ? D’abord, il convient de se mettre en tête les derniers chiffres (données 2018) de la Bourgogne et de ses six régions viticoles :

  • Chablis & Grand Auxerrois
  • Châtillonnais
  • Côte de Nuits
  • Côte de Beaune
  • Côte Chalonnaise
  • Mâconnais
Vézelay, vignoble de 256 ha est devenu en 2017, la 44e et plus récente AOC village de Bourgogne (pour ses vins tranquilles blancs).
Vézelay, vignoble de 256 ha est devenu en 2017, la 44e et plus récente AOC village de Bourgogne (pour ses vins tranquilles blancs).

Les chiffres clés de la Bourgogne 2018-2019

En termes de surface : la Bourgogne, c’est 230 km du nord au sud sur 29 395 ha (4 % du vignoble français) avec une taille moyenne d’un domaine de 6,51 ha.

En termes de production 2018 : 1,41 millions d’hl (188 millions de bouteilles*) soit 59 % blancs, 30 % rouges et rosés, 11 % crémant de Bourgogne. La bourgogne produit : 8,6 % des AOC française, 4,1% de toute la production vinicole française et 0,6 % de la production mondiale.

*Une bouteille sur deux est vendue à l’export.

En termes d’appellations, la Bourgogne recense 84 appellations (soit 23 % des appellations française) : 33 Grands crus, 44 Villages et 1er crus, 7 Régionales.

En termes de surfaces de production par groupe d’appellations :

  • Côte de Nuits* (6 %)
  • Côte de Beaune* (13 %)
  • Chablis et Grand Auxerrois* (20 %)
  • Appellations Régionales (48 %) : Bourgogne, Mâcon, Bourgogne aligoté, Crémant de Bourgogne, Coteaux Bourguignons, Bourgogne Passe-tout-grains, Bourgogne Mousseux
  • Côte Chalonnaise* (6 %)
  • Villages du Maconnais (7 %)

*Village, Village 1er Cru, et Grand Cru

En termes de production par groupe d’appellations

  • Côte de Nuits* (5 %)
  • Côte de Beaune* (11 %)
  • Chablis et Grand Auxerrois* (18 %)
  • Appellations Régionales (53 %)
  • Côte Chalonnaise* (5 %)
  • Villages du Maconnais (8 %)

*Village, Village 1er Cru, et Grand Cru

En termes de cépages* : 50 % chardonnay, 41 % pinot noir, 6 % aligoté et 3 % gamay, sauvignon…

*Les vins de Bourgogne sont des vins majoritairement monocépages.

Un rappel : qu’est-ce qu’un climat en Bourgogne?

Climat est le mot bourguignon pour exprimer le terroir viticole. Il désigne, depuis le XVIe siècle (et plus largement ensuite au XVIIIe siècle), une parcelle de vignes précisément délimitée et dénommée, associée au vin qu’elle produit. Les Climats du vignoble de Bourgogne sont inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis le 4 juillet 2015, en tant que Paysage culturel.

Le pinot noir vendangé à la Romanée -Conti en septembre 2016 (Photo cornelis van Voorthuizen)
Vendanges à la Romanée -Conti (Photo cornelis van Voorthuizen)

Appellations de Bourgogne et ses 3 grands niveaux

D’abord bien comprendre que tous les vins de Bourgogne sont des AOC (Appellation d’Origine Contrôlée ou AOP Appellation d’origine Protégée pour l’Europe). Ensuite, il faut imaginer une pyramide constituée par 3 grands niveaux :

I/ Les 33 AOC Grands Crus (1 % de la production)

Ces 33 Grands Crus forment la pointe de la pyramide (60 % rouge, 40 % blanc). Ici, le nom du climat prend la place du nom du village sur l’étiquette. C’est ce que la Bourgogne peut produire de meilleur. Ces 33 Grands Crus sont connus mondialement et leur nom est une AOC. La commune n’est pas mentionnée.

Liste des 33 appellations Grand Cru avec leurs Climats (ou Lieux-dits)

  • Chablis (Blanchot, Bougros, Grenouilles, Les Clos, Preuses, Valmur, Vaudésir et Moutonne*)

*Moutonne n’étant pas reconnue comme nom de climat par les décrets d’AOC, alors que ses vignes sont situées à 95 % sur le climat Vaudésir et à 5 % sur celui des Preuses.

  • Bonnes-Mares (Les Bonnes Mares)
  • Musigny (La Combe d’Orveau, Les Musigny, Les Petits Musigny)
  • Chambertin (Chambertin)
  • Chambertin-Clos de Bèze (Clos de Bèze)
  • Chapelle-Chambertin (En la Chapelle, Les Gémeaux)
  • Charmes-Chambertin (Aux Charmes, Charmes)
  • Griotte-Chambertin (En Griotte)
  • Latricières-Chambertin (Latricières)
  • Mazis-Chambertin (Les Mazis-Bas, Les Mazis-Hauts)
  • Ruchottes-Chambertin (Ruchottes du Bas, Ruchottes du Dessus)
  • Mazoyères-Chambertin (Mazoyères)
  • Clos Saint-Denis (Calouère, Clos Saint-Denis, Les Chaffots, Maison Brûlée)
  • Clos de La Roche (Clos de la Roche, Les Chabiots, Les Fremières, Les Froichots, Les Genavrières, Les Mochamps, Monts Luisants)
  • Clos des Lambrays (Clos des Lambrays, Les Bouchots, Meix-Rentier)
  • Clos de Tart (Clos de Tart)
  • Clos de Vougeot (Clos de Vougeot)
  • Echezeaux (Clos-St-Denis, Echézeaux du Dessus, En Orveaux, Les Beaux Monts Bas, Les Champs Traversins, Les Cruots ou Vignes Blanches, Les Loächausses, Les Poulaillères, Les Quartiers de Nuits, Les Rouges du Bas, Les Treux)
  • Grands-Echezeaux (Les Grands Echezeaux)
  • Romanée-Conti (La Romanée Conti)
  • La Romanée (La Romanée)
  • Romanée-Saint-Vivant (Romanée-Saint-Vivant)
  • Richebourg (Les Richebourgs, Les Vérroilles ou Richebourgs)
  • La Tâche (La Tâche, Les Gaudichots)
  • La Grande Rue (La Grande rue)
  • Montrachet (Montrachet)
  • Bâtard Montrachet (Bâtard-Montrachet)
  • Chevalier-Montrachet (Chevalier-Montrachet)
  • Criots-Bâtard-Montrachet (Les Criots)
  • Bienvenues-Bâtard-Montrachet (Bienvenues-Bâtard-Montrachet)
  • Corton (Basses Mourottes, En Charlemagne, Hautes Mourottes, La Vigne-au-Saint, Le Charlemagne, Le Clos du Roi, Le Corton, Le Meix Lallemand, Le Rognet et Corton, Les Bressandes, Les Chaumes, Les Fiètres, Les Grandes Lolières, Les Grèves, Les Languettes, Les Maréchaudes, Les Meix, Les Moutottes, Les Paulands, Les Perrières, Les Pougets, Les Renardes, Les Vergennes)
  • Corton-Charlemagne (Basses Mourottes, En Charlemagne, Hautes Mourottes, Le Charlemagne, Le Corton, Les Languettes, Les Pougets, Les Renardes)
  • Charlemagne.
La montagne mythique de Corton (Côte de Beaune) Photo FC
La montagne mythique de Corton. A gauche, le village de Pernand-Vergelesses (Côte de Beaune) Photo FC

II/Les 44 AOC Villages et Villages 1er Crus (46 % de la production)

Il s’agit du second étage de la pyramide scindé en deux :

1/les appellations Villages Premiers Crus (43 % rouge, 47 % blanc) et 10 % de la production totale couvrant 640 climats classés en Premiers Crus pour leur situation exceptionnelle. Une situation qu’on peut qualifier de supérieure par rapport aux autres parcelles classées Villages. (Le nom du climat classé premier cru est mentionné en caractères identiques ou inférieurs au nom de la commune). La plupart des 1ers Crus se situent au sein des appellations communales de la Côte de Nuits, de la Côte de Beaune et de la Côte Chalonnaise. Cependant, certains villages parmi ces 3 secteurs ne possèdent aucune parcelle classée 1er Cru. C’est le cas de Marsannay (à l’étude), de Chorey-Les-Beaune, de Saint Romain et de Bouzeron. Dans l’Yonne, seule l’appellation Chablis possède des 1ers Crus. A titre d’exemple, 28 Climats sont classés en 1er Cru à Pommard (de Clos Blanc à Les Saussilles). De nombreux premiers crus sont souvent présentés comme des futurs grands crus, à l’image des Rugiens et des Epenots à Pommard, ou des Saint-Georges à Nuits-Saint-Georges.

Meursault Clos des Perrières, parcelle de 1 ha de ce premier cru. Il est exploité en monopole par le domaine Grivault depuis 1873 (Photo FC
Meursault Clos des Perrières en Premier cru, une parcelle de 1 ha. Il est exploité en monopole par le domaine Grivault depuis 1873 (Photo FC)

2/Les appellations Villages (37 % de la production totale)

Il existe 44 appellations Villages en Bourgogne (23 % rouge, 77 % blanc). Le vin porte alors le nom du village dans l’aire duquel il est produit. Exemples d’appellations Villages : Beaune, Savigny les Beaune, Auxey-Duresses, Saint-Romain, Chablis, Irancy, Saint-Bris, Pommard… Dernière appellation Villages (la 45e) pour Vézelay qui est passée de Bourgogne-Vézelay à Vézelay en 2017.

Instituée en 1947, l’appellation Saint-Romain, située en Côte de Beaune, produit des vins blancs et rouges sur environ 100 hectares. Les principaux climats sont Poillange, La Perrière, Sous le Château, Sous la Velle, Sous Roches, Le Jarron (Photo FC)
Saint Romain en appellation Village (Côte de Beaune) produit des vins blancs et rouges sur environ 100 ha. Ses principaux climats sont Poillange, La Perrière, Sous le Château, Sous la Velle, Sous Roches, Le Jarron (Photo FC)
Après Chablis (en 1996 et 1999) et Irancy (en 2016), Vézelay est la troisième commune de l'Yonne à avoir accueilli la Saint-Vincent Tournante en janvier 2019. Une date qui marque cette jeune appellation village décrochée en 2017.
Après Chablis (en 1996 et 1999) et Irancy (en 2016), Vézelay est la troisième commune de l’Yonne à avoir accueilli la Saint-Vincent Tournante en janvier 2019. Une date qui marque cette jeune appellation village décrochée en 2017.

III/Les 7 AOC Régionales (53 % de la production)

Les 7 appellations Régionales en Bourgogne (27 % rouge, 1 % rosé, 21 % crémant de Bourgogne, 51 % blanc) sont :

  • Bourgogne,
  • Mâcon,
  • Bourgogne aligoté,
  • Crémant de Bourgogne,
  • Coteaux Bourguignons,
  • Bourgogne Passe-tout-grains,
  • Bourgogne Mousseux

Qu’est-ce que la Dénomination Géographique Complémentaire (DGC) ?

Dans cette catégorie d’AOC régionales (mais pas seulement, voir plus bas), vous avez des appellations qui dans leur cahier des charges mentionnent : Dénomination Géographique Complémentaire (DGC). Elles présentent une délimitation parcellaire plus restreinte, des rendements plus faibles, des niveaux de sucre de la vendange plus élevés que les appellations Régionales sans dénomination (AOC Bourgogne et Mâcon). Ainsi :

Les 14 dénomination géographique complémentaires dans l’appellation Bourgogne :

  • Bourgogne Chitry
  • Bourgogne Côte Chalonnaise
  • Bourgogne Côtes d’Auxerre
  • Bourgogne Côte d’Or*
  • Bourgogne Côtes du Couchois
  • Bourgogne Côte Saint-Jacques
  • Bourgogne Coulanges­la-Vineuse
  • Bourgogne Épineuil
  • Bourgogne Hautes Côtes de Beaune
  • Bourgogne Hautes Côtes de Nuits
  • Bourgogne La Chapelle Notre-Dame
  • Bourgogne Le Chapitre
  • Bourgogne Montrecul
  • Bourgogne Tonnerre.

Ici, dans ces 14 Bourgogne DGC, cette dénomination géographique peut être attribuée à plusieurs échelles :

  • Pour un ensemble viticole et c’est le plus souvent comme par exemple Bourgogne Côte Chalonnaise, Bourgogne Hautes Côtes de Nuits…
  • Pour un Village comme par exemple Bourgogne Coulanges-la-Vineuse, Mâcon-Lugny…
  • Au niveau d’un Climat et c’est très exceptionnel comme par exemple Bourgogne Le Chapitre.

Ces Bourgogne DGC couvrent 2940 ha soit 52,5 % de la surface de l’AOC Bourgogne (source BIVB, récolte 2017).

*Bourgogne Côte d’Or est la dernière-née, inaugurée avec le millésime 2017. Produite uniquement en Côte de Beaune et Côte de Nuits, il a fallu plus de 20 ans pour la faire reconnaître par l’INAO. Les premières bouteilles seront commercialisées au premier semestre 2019.

Bourgogne Chitry, appellation située au sud-est d’Auxerre. Elle compte un peu moins de 80 ha et produit quelques rouges et rosés ainsi qu’une majorité de blancs de chardonnay (Photo FC)
Bourgogne Chitry, appellation située au sud-est d’Auxerre. Elle compte un peu moins de 80 ha et produit quelques rouges et rosés ainsi qu’une majorité de blancs de chardonnay (Photo FC)

Les 27 villages en dénominations géographiques complémentaires dans l’appellation Mâcon

Ainsi, 27 villages peuvent ajouter leur nom à celui de Mâcon dans le cadre d’une dénomination géographique

  • Azé
  • Bray
  • Burgy
  • Bussières
  • Chaintré
  • Chardonnay
  • Charnay-Lès-Mâcon
  • Cruzille
  • Davayé
  • Fuissé
  • Igé
  • Lugny
  • Loché
  • Mancey
  • Milly-Lamartine
  • Montbellet
  • Péronne
  • Pierreclos
  • Prissé
  • La Roche-Vineuse
  • Serrières
  • Solutré-Pouillv
  • Saint-Gengoux-le-National
  • Uchizy
  • Vergisson
  • Verzé

Ces 27 villages en appellation Mâcon DGC (dénomination géographique complémentaire) représentent 1756 ha soit 43 % de la surface de L’AOC Mâcon (source 2018 : UPVM – Récolte 2017).

Le village de Pierreclos est situé dans le "pays Lamartinien", à l’extrême sud du Mâconnais. Etant à la frontière du Beaujolais, ses sols conviennent particulièrement bien au cépage gamay.
Mâcon Pierreclos. Le village de Pierreclos est situé dans le « pays Lamartinien », à l’extrême sud du Mâconnais. Etant à la frontière du Beaujolais, ses sols conviennent particulièrement bien au cépage gamay.

Viré-Clessé devenu appellation Villages

Autrefois Viré-Clessé correspondait à deux appellations régionales avec dénomination géographique : Mâcon­Viré et Mâcon-Clessé. Elles ont fusionné pour devenir AOC Village en 1999. Mâcon-Lugny envisage actuellement de prendre le même chemin.

Des Premiers Crus et Grands Crus en dénomination géographique également

La dénomination géographique au sein d’un cahier des charges ne se limite pas aux appellations Régionales :

  • Les Premiers Crus sont également des dénominations géographiques complémentaires au sein du cahier des charges de chaque AOC Village. Lors de La création des AOC, les Climats de certaines appellations Villages ont été distingués pour Leurs caractéristiques exceptionnelles et ont obtenu Le statut de Premier Cru (Le nom exact de cette catégorie serait d’ailleurs AOC Village Premier Cru).
  • Certains Grands Crus ont suivi le même processus. Chablis Grand Cru est le plus célèbre : il n’y a qu’un seul cahier des charges pour l’AOC Chablis Grand Cru, au sein duquel 7 Climats ont obtenu une dénomination géographique. Ainsi, il y a 1 seul Grand Cru à Chablis, avec 7 Climats !
L’appellation Chablis Grand Cru compte 7 Climats : Blanchot, Bougros, Les Clos, Grenouilles, Preuses, Valmur, Vaudésir. Elle est produite essentiellement sur le village de Chablis, mais aussi sur Fyé et Poinchy (Drouhin)
L’appellation Chablis Grand Cru compte 7 Climats : Blanchot, Bougros, Les Clos, Grenouilles, Preuses, Valmur, Vaudésir. Elle est produite essentiellement sur le village de Chablis, mais aussi sur Fyé et Poinchy. (Drouhin)