Depardieu (Gérard) comédien et vigneron

Depardieu (Gérard), comédien et vigneron : on le connaissait angevin avec ses 110 ha de vignes du château de Tigné. Le voici maintenant sur les terres aquitaines, languedociennes, bientôt hongroises et plus lointaines encore.

Il s’est associé avec l’un des grands capitaines du monde viticole, Bernard Magrez. Ensemble, ils ont acheté Château Gadet, un haut-médoc, pour y élaborer sur un vignoble de 2 ha une cuvée spéciale baptisée « Ma vérité ». Quelques autres belles cuvées ont suivi :

La Servitude Volontaire (Haut-Médoc) ;
– La Confiance (Premières Côtes de Blaye) ;
– Puis, plus loin vers le sud, Le Bien Décidé (Languedoc), en hommage au surnom de son père ;
Référence (vin de pays d’Oc) ;
Passion d’une vie (appellation Roussillon-Villages).

Il s’est porté également acquéreur de quelques hectares à Aniane (Languedoc), berceau des grands vins de l’Hérault. Rappelons qu’il y a quelques années, la population d’Aniane avait rejeté le projet d’installation du géant américain Mondavi. Quittant la France, l’acteur est aussi en Espagne (région de Toro et de Priorat) ; au Portugal (le Douro) ; au Maroc : Lumière d’Atlas, en appellation Guerrouane ; en Algérie : La Confession de Saint Augustin et La Cuvée Monica, nom de la mère du saint qu’on disait être amateur de vin. Faudrait-il ajouter l’Argentine : Mi Diferencia, une parcelle de 2,3 ha plantée de malbec.

« Ce que je désirais avant tout, c’était non pas être propriétaire, mais travailler sur de petites parcelles. La dimension permet de découvrir des régions, des hommes et offre une proximité, une intensité plus grande avec la  vigne » explique volontiers Gérard Depardieu

Share

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.

Share
Share