Dom Pérignon (Champagne Dom Pérignon Vintage) : cuvée d’exception, l’une des plus prestigieuses de la Champagne. Dom Pérignon est une marque à la renommée planétaire* commercialisée par la maison Moët & Chandon, propriétaire depuis 1823 de l’abbaye Saint-Pierre d’Hautvillers. La légende veut que le moine bénédictin Dom Pierre Pérignon, père procureur comme on l’appelait, cellérier de l’abbaye, de 1668 jusqu’à sa mort en 1715, fut l’inventeur du champagne. S’il n’en est pas vraiment l’inventeur (voir article précédent), personne ne doute qu’il en fut le père (au même titre que Louis XV qui en autorisa par arrêté la vente en bouteilles, condition sine qua non pour le Champagne).

Richard Geoffroy, le chef de cave

L’Abbaye d’Hautvillers continue d’inspirer la création de Dom Pérignon. Elle est essentielle à mon travail. C’est ici que tout a commencé, l’histoire de la Champagne et celle de Dom Pérignon y sont intimement liées. L’héritage d’Hautvillers est spirituel, bien au-delà de la technique. Cette déclaration de foi est celle de Richard Geoffroy, chef de cave depuis 1996 de Dom Pérignon. Un parcours atypique pour cet homme qui incarne par le seul nom de cette cuvée mythique, la quintessence même du Champagne. Il commence par des études de médecine. Doctorat en poche, il entre à Ecole Nationale d’Œnologie de Reims pour entreprendre une carrière exceptionnelle.

Il débute dans Napa Valley

Ses débuts, il les ferra dans la Napa Valley en Californie. C’est à lui aujourd’hui que revient la lourde responsabilité de déclarer que telle année sera ou pas, un millésime Dom Pérignon. Signe du destin, dès son arrivée, à titre d’accueil, déjà un grand millésime 1996 ! Il sera suivi par 1998, 1999, 2000, 2002. Dom Pérignon, c’est le millésime et l’assemblage, et chaque millésime est une pièce unique dit-il. Alors pour 2011 ? Au plus tard en mars prochain, nous saurons si cette vendange 2011 exceptionnellement précoce constituera le 37e millésime de la marque.

*Dom Pérignon et Moët et Chandon sont aujourd’hui deux entités bien séparées. Christophe Artaux a été nommé en 2011 directeur général adjoint de Dom Pérignon et Daniel Lalonde est PDG de Moët & Chandon.

Les 36 Millésimes Dom Pérignon Vintage (blanc)

le premier millésime date de 1921* (la meilleure année de tous les temps dit-on). Il n’a été commercialisé que fin 1936. Depuis 35 Cuvées de Blancs millésimées ont suivi, toutes dotées  d’une incroyable capacité de vieillissement :

1921,1928, 1929, 1934, 1943, 1947, 1949, 1952, 1953, 1955, 1959, 1961, 1962, 1964, 1966, 1969, 1970, 1971, 1973, 1975, 1976, 1978, 1980, 1982, 1983, 1985, 1988, 1990, 1992, 1993, 1995, 1996, 1998, 1999, 2000, 2002.

*Il a été vendu en 2004, aux enchères chez Chritie’s à New York 17 bouteilles de ce légendaire 1921. Un lot de 3 flacons a d’ailleurs atteint la somme astronomique de près de 25 000$. Richard Geoffroy qui eut la chance de le goûter parle d’un bouquet unique de bois de Santal, de vanille et de praline.

Les 21 Millésimes Dom Pérignon Vintage Rosé

En 1959, est produit pour la première fois, à 306 exemplaires, une cuvée Dom Pérignon en rosé. Vingt millésimes ont suivi jusqu’à aujourd’hui :

1959, 1962, 1964, 1966, 1969, 1971, 1973, 1975, 1978, 1980, 1982, 1985, 1986, 1988, 1990, 1992, 1993, 1995, 1996, 1998, 2000.

Dans toutes les ventes les prix s’envolent : un mathusalem Dom Pérignon Vintage Rosé 1996 a été vendu en 2010 à Londres pour 50 000 $ ; Une verticale de Dom Pérignon Oenothèque Rosé, un lot de 30 bouteilles 1966, 1978, 1982, 1985, 1988 et 1990 a atteint à Hong Kong chez Sotheby’s la somme record de 170 641 $.

Combien de flacons ?

Alors la question se pose : combien de bouteilles (de flacons) pour chaque cuvée ? Un secret jalousement gardé par Moët & Chandon (groupe LVMH), maison propriétaire de Dom Pérignon. On annonce des chiffres (fantaisistes !) certains parlent de 4 millions de bouteilles Dom Pérignon Vintage et 800 000 Dom Pérignon Vintage Rosé. Même secret pour l’assemblage. On en connaît cependant les huit grands crus historiques :

  • Aÿ,
  • Bouzy,
  • Verzenay,
  • Mailly,
  • Chouilly(Mont-Aigu)
  • Cramant (Les Buissons)
  • Avize,
  • Mesnil sur Oger (Les Joyettes)
  • rehaussés du Premier Cru d’Hautvillers.

Selon les années, Dom Pérignon jouit également de la possibilité d’enrichir son millésime de 17 autres grands crus de la Champagne.

La gamme Dom Pérignon

Dom Pérignon se décline en quatre cuvées :

  • Vintage,
  • Vintage rosé,
  • Oenothèque,
  • Oenothèque Rosé (depuis le millésime 1990). Oenothèque Rosé 1990 est composé à 50% par du chardonnay et à 50% par du pinot noir, provenant uniquement d’appellations Grands Crus. Il a été dégorgé en 2007.

La cuvée Oenothèque de Dom Pérignon est issue du même vin que le Vintage correspondant mais connaît un élevage plus long (environ 15 ans) sous bouchon de liège et non sous capsule. L’élevage en cave va distinguer le vin qui  longuement restera au contact des lies, et acquérir un caractère blond, puis brun avec le temps.

Comme de nombreux champagnes, Dom Pérignon est souvent dégusté trop tôt. A l’instar des très grands vins (tranquilles), ce champagne hors pair mérite qu’on l’attende longtemps pour qu’il puisse se livrer complètement.