Esters (corps neutre qui participe à l’arôme du vin))

Esters : proche d’un sel minéral par certains aspects, ce composé organique est formé par réaction d’un oxacide (acide contenant de l’oxygène) avec de l’alcool. Les  esters sont à l’origine d’arômes complexes et délicats pendant l’élevage et le vieillissement d’un vin. Ils sont formés soit par réaction chimique au cours du vieillissement, soit par réaction enzymatique au cours des fermentations. Cette réaction entre acides et alcools s’appelle  estérification. Elle aboutit à la neutralisation de l’acide acétique par l’alcool avec la formation d’acétate d’éthyle. Ce corps neutre très volatile participe grandement à l’arôme du vin. La teneur en esters varie avec l’âge. Un vin nouveau contient de 2 à 3 mg/l d’esters alors qu’un vin vieux peut en contenir jusqu’à 10 mg/l.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

elit. id leo. Donec nunc consectetur pulvinar felis vel, velit, Phasellus