Nenin (château) Pomerol (Bordeaux), vin rouge : il fait partie des grand châteaux de Pomerol selon une classification coutumière (il n’existe pas de classement officiel des grands crus de Pomerol). Château Nenin se situe au cœur de l’appellation, voisin de Château Trotanoy. Le domaine s’étend aujourd’hui sur 34 ha après l’acquisition en 1999 de la moitié des vignes de l’ancien Château Certan-Giraud, l’autre partie restante (Hosanna) appartient à la famille Moueix (Pétrus).

L’encépagement est dominé par le merlot (70%), complété par le cabernet franc (20%) et 10% de cabernet sauvignon; des vignes de plus de trente ans qui profitent d’un sol argilo-sableux avec un sous-sol de crasses de fer typique de Pomerol. La production annuelle est estimée à 120 000 bouteilles.

Second vin : Les Fugues de Nenin.

Sauvé par les Delon (Michel et Jean-Hubert)

Château Nenin fut longtemps la propriété des Despujols, une grande famille libournaise. Le domaine qui avait connu des hauts et des bas est racheté (et sauvé) en 1997  par Michel Delon (disparu en 2000) et son fils Jean-Hubert qui entreprirent de réorganiser la propriété pour lui redonner son lustre d’antan.

Aujourd’hui, Jean-Hubert Delon et sa soeur Geneviève d’Alton propriétaires également du Château Léoville Las Cases, du Clos du Marquis et du Château Potensac semblent avoir réussi leur pari : redonner à Pomerol un vin à l’égal des plus grands.