Piper-Heidsieck (maison de Champagne Piper-Heidsieck) : parmi tous les Heidsieck, il y a de quoi se perdre au milieu de toutes ces bulles : Piper-Heidsieck, Charles Heidsieck et Heidsieck & C° Monopole. Tous les trois ont pourtant  le même fondateur. Leur histoire commence avec le fils d’un pasteur protestant de Westphalie, Florens-Louis Heidsieck (1749-1828) qui s’installe à Reims comme drapier pour finalement y découvre le vin.

Une cuvée présentée à Marie-Antoinette

En 1780, il réalise sa première cuvée. Il n’est pas vigneron mais il a du talent et c’est un travailleur acharné. Il fonde la maison Heidsieck en 1785, maison dont le style des vins est immédiatement remarqué, puisque lors d’un séjour à la cour de Versailles, il aurait présenté un flacon de son champagne à la reine Marie-Antoinette dans une bouteille originale (pour l’époque), la pinte majeure.

Après des séparation, de multiples rachats et de multes histoires de famille, Piper-Heidsieck et Charles Heidsieck sont de nouveau frères et désormais réunis au sein du  groupe EPI, propriété de la famille Descours. Quant à Heidsieck & C° Monopole, il appartient aujourd’hui à Vranken.

Une bouteille en diamant et en or

L’histoire Heidsieck a été construite sur une longue succession dans le sens propre du terme, de neveux, de gendres et de veuves pour aboutir à la marque qu’on connaît aujourd’hui.  Très rapidement, Heisieck  atteignit une telle notoriété que les clients américains demandaient du Piper’s Heidsieck alors que les français réclamaient du Heidsieck de chez Piper. Il fallut trancher . On décida alors que tous les vins vendus porterait la marque Piper-Heidsieck. Dans cette histoire mouvementée, un nom revient, celui de J.C. Kunkelmann qui grand promoteur et grand communiquant fait en 1885, pour célébrer le centième anniversaire de la marque, dessiner par le joailler du tsar, Carl Fabergé, une bouteille en diamant, or et Lapis-lazuli (tirage évidemment fort limité !). En 1979, Piper-Heidsieck  cofondait avec Sonoma Vineyards et Renfield Importers, le domaine Piper Sonoma en Californie qui produit notamment un Brut et un Blanc de Noirs. En 1988, Piper-Heidsieck est acquis par le groupe Rémy Cointreau qui possédait déjà depuis 1984 la maison Charles Heidsieck.

Un siège ultramoderne, Allée des vignes à Reims

En 2007, 140 ans après leur installation boulevard Vasnier  campée sur les crayères gallo-romaines de Reims, les marques Piper-Heidsieck et Charles Heidsieck quittaient cette adresse historique pour se regrouper Allée du Vignoble à Reims sur un site ultra moderne, portant ainsi la capacité de cuverie à 100 000 hl.

Le Champagne de Hollywood

En 2010, pour la onzième fois, le Chef de cave de la Maison fut élu meilleur chef de cave au monde  par l’International Wine Challenge, au Royaume-Uni. C’est le cinquième titre pour Régis Camus. Il faut également souligner qu’un Piper-Heidsieck rare 1999 avait été élu meilleur champagne au monde. D’ailleurs Piper-Heidsieck ne fut jamais avare en coups d’éclat : l’adoption du rouge pour ses bouteilles; l’habillage par Jean-Paul Gaultier d’un corset lacé rouge pour un Champagne de prestige. Il faut évoquer également son histoire intime avec le cinéma. Jack Warner, Louis B. Meyer faisait apparaître Piper-Heidsieck dans pratiquement tous leurs films. Combien de grands acteurs d’Hollywood le mirent-t-ils à l’honneur : Stan Laurel et Oliver Hardy en 1934 (Sons of the desert); Clark Gable, Fred Astair, Humphrey Bogart jusqu’à Marilyn Monroe (n’aimait-elle pas s’endormir habillée de quelques gouttes de Chanel n°5 et se réveiller avec une coupe de Piper-Heidsieck !). On n’oublie pas non plus, ce melchisedech (équivalent de 64 bouteilles, millésimées 1959), la plus grande bouteille du monde qui fut créée à la taille de l’acteur anglais Rex Harrison (1,82 m), pour célébrer sa victoire aux Oscars dans My fair Lady.  Depuis, la marque fait régulièrement appel à des créateurs pour modeler ses produits. Ainsi ce partenariat depuis 2006 avec Jaime Hayon qui créa en 2010 la version miniature du seau Piper-Heidsieck. Pour la Saint-Valentin 2011, le Crush de Jaime Hayon devient l’accessoire  du champagne Rosé Sauvage Piper-Heidsieck.

Piper-Heidsieck cédé en 2011 au groupe de luxe EPI

En 2011, l’activité Champagne Piper-Heidsieck (champagnes Piper Heidsieck et Charles Heidsieck) du groupe Rémy Cointreau (qui possède en propre un vignoble de 65 ha*)  représentait un chiffre d’affaires de 103,6 millions d’€. Cette activité a été cédée  au groupe de luxe français EPI  (Entreprise Patrimoniale d’Investissements) contrôlé par la famille Descours (J.M. Weston, Bonpoint, Alain Figaret, Michel Perry…) pour une valeur de 412,2 millions d’€. Elle étaient dirigés depuis  2005 par Anne-Charlotte Amory, auparavant directrice générale stratégie des eaux (Évian et Volvic) du groupe Danone. Ensemble,  les deux marques totalisent aujourd’hui neuf millions de bouteilles dont 80 % sont commercialisées à l’export. L’ancienne directrice de la maison Veuve Clicquot, Cécile Bonnefond vient d’être recrutée par EPI pour prendre la tête de l’activité champagne du groupe. A noter que Rémy Cointreau conserve l’intégralité de la distribution des marques Piper-Heidsieck et Charles Heidsieck ainsi que Piper Sonoma.

*65 ha répartis sur la Montagne de Reims, Côtes des blancs, Côtes de Bar, Sézannais et Vallée de la Marne.

La gamme Piper-Heidsieck

  • Cuvée Brut : assemblage de 50 crus, 15 %de chardonnay, 55 % de pinot noir et 30 % de pinot meunier.
  • Blanc de Blancs Brut Divin : un Blanc de Blancs issu à 100% du chardonnay.
  • Brut Millésimé 2004 : assemblage de 35 % chardonnay et 65 % pinot noir.
  • Rosé Sauvage : une cuvée brut issue de 50 des meilleurs crus champenois dont 15 % de chardonnay, 55 % de pinot noir et 30 % de pinot meunier (25 % vinifié en rouge).
  • Body Piper : une cuvée brut majoritairement composée de pinot noir avec une part non négligeable de chardonnay et de pinot meunier.
  • Cuvée Rare 2002 (après 79, 88 et 98) : un hommage à la Montagne de Reims avec 70 % de chardonnay et 30 % de pinot noir et un délai de 7 ans en cave.
  • Cuvée Sublime : un dosage généreux avec 15 % de chardonnay, 55 % de pinot noir et 30 % de pinot meunier.