Recevez les articles de Dico-du-Vin.com

Pas de SPAM, pas de revente d’adresses !

Vermentino (ou Rolle) cépage blanc, si méditerranéen !

Vermentino, ça rolle pour lui ! Voici un cépage purement méditerranéen ! 17 000 ha dans le monde. Pour l’essentiel ils se concentrent sur le pourtour septentrional de la méditerranée et ses îles*. Le vermentino exige avant tout, le bon climat, le bon soleil et la bonne chaleur. Et si la brise venue de la mer ou celle qui descend de la montagne le rafraichit, c’est encore mieux. Il aime par-dessus tout, les coteaux haut-perchés et les sols granitiques et sablonneux. Mais sans être sectaire, il se contente aussi de sols calcaires, argilo-calcaires ou schisteux. Ils donnent des vins délicieusement blancs qui s’apprécient surtout l’été pour leur côté très aromatique, léger et rafraîchissant. Sa finale amère est une de ses caractéristiques, rappelant l’amande. Il est souvent récolté tôt pour préserver son acidité. On l’apprécie généralement jeune. En France, il donne des vins frais et aromatique quand il est utilisé seul mais il est souvent assemblé au grenache blanc, à l’ugni blanc ou encore au picpoul. Certains producteurs optent pour un style plus riche et plus concentré en procédant à une fermentation malolactique. Enfin, la grosseur de ses baies, la quantité de jus et ses saveurs en font aussi un excellent raisin de table

* Ce cépage très aromatique se plaît beaucoup dans les îles. Une théorie veut que vermentino soit très probablement originaire d’Espagne. Certains spécialistes le font même venir d’Anatolie en Turquie On le retrouve vers 1800 en Corse puis en Sardaigne, en Toscane et enfin en Ligurie.

N’aurait-il que des qualités ?

Le vermentino est un cépage connu pour être une variété vigoureuse résistante à la sécheresse, bien adaptée aux climats chauds et aux sols infertiles. Il est de débourrement moyen et de maturité tardive. Il est aussi sensible à l’oïdium et au vent mais résiste bien aux maladies. C’est un cépage plutôt productif à tailler court. On le cultive généralement en gobelet quoique donnant de meilleurs résultats quand il est palissé. Seul point noir, il demande beaucoup de main d’œuvre. Pourtant, il a su séduire tout autant le vigneron qui le cultive que le consommateur qui le découvre. Alors, où le trouver mieux qu’en Provence, en Languedoc-Roussillon, en Corse (l’île de Beauté a longtemps appartenu aux Génois) ou qu’en Italie (Ligurie, Sardaigne et Toscane) ? En dehors Méditerrané, aurait-il un avenir ? Serait-ce l’Australie et la Californie ?

En Corse, l’appellation Patrimonio (première AOC reconnue dès 1968) offre au vermentino (rolle), dans un paysage superbe, l’une de ses plus belles implantations méditerranéennes. Vermentino pour les blancs et niellucio pour les rouges y sont enracinés depuis sans doute l’antiquité (Photo Vins de Corse).

Le vermentino au fil de la Méditerranée

Il est connu dans le monde sous le nom de vermentino. Mais il s’appelle rolle en Provence où il est la clef de voûte d’un chef d’œuvre absolu, l’AOC Bellet Blanc : une appellation de 60 ha en terrasses sur les derniers contreforts des Alpes, au-dessus de Nice. C’est le vermentinu en Corse (ou malvoisie), incontestablement la star des cépages blancs de l’île avec notamment l’exceptionnel Patrimonio Blanc, un vignoble à flanc de coteaux qui domine le golfe de Saint-Florent (dans le nord de l’île). En Italie, la Ligurie (petite région qui s’étend en forme de croissant autour Gêne) l’appelle de deux noms, vermentino ou pigato. Mais attention aux querelles de puristes* ! Cinque Terre (province de La Spezia) le vénère même s’il se partage avec deux autres cépages, le bosco et l’albarola dans cette petite DOC de 150 ha. Elle produit un vin sec très intense, d’une couleur jaune paille ; un vin marqué par sa minéralité. Des analyses spectrographiques ont montré que le vin blanc des Cinque Terre est particulièrement riche en sels déposés par les vents soufflant de la mer. Le paysage est ici spectaculaire avec des vignes en terrasses comme accrochées aux hautes falaises de la Riviera italienne. Tout travail à la vigne ne peut se faire qu’à la main. Pas étonnant que ces cinq villages couvrant l’appellation ont été classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Ce Collet de Bovis, 100 % rolle (ou vermentino) en culture bio provient d’une minuscule appellation (60 ha) mondialement connue, Bellet. C’est la seule AOC implantée sur le territoire d’une grande ville (Nice), une curiosité partagée avec Vienne, en Autriche. Ici, Collet de Bovis représente 4,5 ha. Le sol est constitué de « poudingue », un conglomérat silico-calcaire de galets roulés avec quelques veines argileuses sous la double influence de la brise marine et du vent frais des Pré-alpes.

Vermentino, pigato, rolle et les autres : une même variété !

Vermentino et pigato, la différence ! Ils sont très proches, issus sans doute du malvasia (malvoisie). Vermentino de l’italien vermene, terme qui viendrait du latin verbena signifiant jeune rameau. Si on compare les feuilles et les grappes, il est possible de constater quelques différences : la feuille du pigato est plus grande et de couleur vert foncé alors que la feuille du vermentino de forme pentagonale est plus petite et moins sombre. La grappe du pigato est plus compacte que celle du vermentino. Enfin, le pigato donne des vins plus aromatiques. Des analyses d’ADN sont pourtant là pour prouver que favorita (Piémont), pigato (Ligurie), vermentino (Ligurie, Sardaigne, Toscane et Corse) et rolle (Provence) sont de la même variété. En France, la première mention du vermentino daterait de 1841. Elle concerne son introduction en Corse. Même date pour la Sardaigne où sa présence est attestée sur l’île de La Maddalena en Gallura, à l’extrémité nord-est de l’île, près des bouches de Bonifacio (Corse).

Cinque Terre, ces cinq villages classés au patrimoine mondial de l’UNESCO (province de La Spezia en Ligurie, dans le nord de l’Italie) vénèrent le vermentino même s’il se partage avec deux autres cépages, le bosco et l’albarola. Cette petite DOC de 150 ha produit ce vin blanc sec très intense, d’une couleur jaune paille ; un vin marqué par sa minéralité.

La Sardaigne, l’île du vermentino

Vermentino est le seul vin sarde DOCG

C’est sans doute en Sardaigne dans cette île bordée par la mer Tyrrhénienne que le vermentino se plaît le mieux avec pour pendant rouge le cannonau. Son lieu de prédilection est la région de Gallura située à la pointe nord-ouest de l’île. D’ailleurs, le Vermentino di Gallura est la seule appellation DOCG de la Sardaigne (englobant les provinces d’Olbia-Tempio, Sassari et Nuoro sur 1350 ha). Il prospère dans cette zone plus fraîche avec un climat maritime aux étés longs, chauds et venteux, tandis que les hivers sont doux. La vigne occupe les pentes côtières sur un sol en décomposition granitique ; un sol sableux, perméable et partiellement argileux, riche en potassium. Cette terre desséchée constamment battue par les vents semble être interdite à toute autre culture que la vigne. En Sardaigne, il existe trois vins issus du vermentino : le Vermentino di Gallura*, DOCG depuis 1996 ; un pétillant, l’Alghero Vermentino et le DOC Vermentino di Sardegna produit sur l’ensemble de l’île.

L’appellation Vermentino di Gallura produit des vins aux nuances jaune paille intense et aux reflets verts dorés. Ils sont remarquables pour leur complexité aromatique, leurs saveurs fruitées, leur minéralité prononcée avec une incroyable finale rafraîchissante. La petite ville de Monti près d’Olbia est connue pour sa coopérative sociale vinicole fondée en 1956, la Cantina del Vermentino de la Sardaigne. C’est ici que se déroule chaque année, la fête du vermentino. Enfin, un premier Concours international du vermentino a été annoncé en Sardaigne, à Cagliari pour 2020 !

*L’appellation Vermentino di Gallura DOCG (Denominazione Di Origine Controllata e Garantita) se décline en Superiore, Frizzante, Spumante, Passito, Vendemmia tardiva (vendanges tardives).

Le vermentino dans le monde

Deux pays s’accaparent les plus grandes surfaces plantées en vermentino : l’Italie avec environ 6000 ha. Première région, la Sardaigne avec 4500 ha, suivie par la Toscane et la Ligurie. La France avec également 6000 ha concentre ses plantations en Provence et en Corse où le vermentino est le premier cépage en blanc. Autre secteur important, le Languedoc-Roussillon. Ce cépage a été choisi pour ses qualités de légèreté et de fraîcheur. Sa maturité tardive permet d’élaborer des vins blancs secs, fins et aromatiques. On les reconnaît à leurs arômes de pomme fraîche, poire mûre, ananas et épices douces. On trouve aussi le vermentino à Malte et au Liban dans la vallée de la Bekaa.

La Californie et l’Australie l’ont adopté

Hors du vieux monde, la Californie s’enorgueillit d’une centaine d’hectares de vermentino dans plusieurs AVAS (American Viticultural Area) : Adelaida District (Tablas Creek Vineyard), Santa Ynez Valley (Brick Barn Wine Estate), Mokelumne River/Lodi (M2 Wines) ainsi que dans le sud de l’Orégon : Applegate Valley (Troon Vineyard). Présence également du vermentino dans le Nevada, le Texas, la Caroline du Nord et la Virginie. En Australie, 120 ha sont consacrés au vermentino (Australie-Méridionale, Victoria, Hunter Valley, King Valley, Barossa Valley). Le vermentino est une variété qui semble avoir ici un énorme potentiel. Il a déjà trouvé sa place dans King Valley (nord-est de Victoria) avec des producteurs comme Yalumba, Chalmers et Oliver’s Taranga. Pour eux, le vermentino australien est un cépage d’avenir. Il a la capacité de produire des vins aromatiques avec une bonne acidité (même lors des années les plus chaudes), des vins marqués par des notes de poire et de melon jusqu’à des fruits exotiques dotés en plus d’une pointe d’épices. Avec l’Australie a-t-il trouvé son coin de Méditerranée le plus austral !

Ce rolle/vermentino 2018 de Koerner est produit dans Clare Valley au sud de l’Australie, à environ 100 km au nord d’Adélaïde. Il provient de vignes de plus de 10 ans sur les sols Terra Rossa du vignoble de Gullyview. Les raisins sont vendangés à la main, macérés sur les peaux pendant une demi-journée, fermentés avec levures indigènes, et élevés en foudres pendant six mois. Pas de collage ni de filtration et juste un peu de soufre ajoutée à la mise en bouteille. Un Vermentino d’inspiration corse marqué par une belle salinité !

Synonymes : rolle en Provence, favorita, malvoisie précoce d’Espagne, picabon, vermentinu en Corse et en Sardaigne, furmentin, malvoisie à gros grains, vennentino à Gênes.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2000 – The Flammarion Guide to World Wines
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

ut risus. mattis dolor dictum Aliquam porta. vel,