Cabernet franc (cépage rouge)

Cabernet franc (cépage rouge) : son origine est bordelaise. Il est moins coloré et moins tannique que le cabernet sauvignon auquel il est souvent associé (et assemblé). C’est par excellence le cépage classique du Bordelais, spécialement dans le Libournais (Saint-Émilion, Pomerol…). Ainsi, dans le célèbre château Cheval Blanc, il domine à hauteur de 70 % l’encépagement. En Touraine (vallée de la Loire), il représente aujourd’hui la même surface que dans le bordelais. Sa culture présente pourtant certains risques. La Loire se situe à l’extrême limite de ses possibilités climatiques. C’est un cépage au débourrement précoce et au mûrissement tardif. Sur les bords de ce fleuve, il donne tous les grands vins rouges (Chinon, Bourgueil, Saint-Nicolas-de- Bourgueil, Saumur-Champigny). Il est également très présent en Europe de l’Est, au Chili et en Californie. Dixième cépage planté en France, il se distingue par sa finesse aromatique, ses arômes épicés. Il possède une bonne structure et une aptitude au vieillissement.

Ses arômes dominants : poivron, réglisse, violette, chocolat noir, fraise, framboise, cassis.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

sed at vel, consectetur non elit. mi, dolor ut ut ut efficitur.