Cadillac Côtes de Bordeaux AOC, appellation de l’Entre-deux-Mers, vin blanc liquoreux : depuis le millésime 2008, Cadillac avec trois autres Côtes bordelaises*,  ont officialisé leur Union sous la dénomination commune de Côtes de Bordeaux tout en préservant l’identité spécifique de chacune des Côtes.

Le nom de Cadillac est à jamais associé au chevalier de Lamothe de Cadillac, fondateur de Detroit aux Etats-Unis. Son château, longtemps prison pour femmes, bâti par les ducs d’Épernon et qui ne déparerait pas sur les bords de la Loire, est le siège d’une des plus importantes confréries viticoles du Bordelais : la connétablie de Guyenne. Auparavant rattaché aux Premières Côtes de Bordeaux, cette petite appellation à trente kilomètres au sud-est de Bordeaux rassemble 190 ha en production. Elle fournit des blancs liquoreux onctueux et corsés, à la robe dorée, aux arômes de miel,  d’acacia, de chèvrefeuille et de vanille, qui se gardent aisément une bonne dizaine d’années. On y produit 750 000 bouteilles provenant de 70 domaines environ. Ces vins tendent à se rapprocher de leurs illustres voisins, Sauternes et Barsac, à un jet de pierre de l’autre côté de la Garonne. Pour preuve, les viticulteurs de l’appellation se sont donnés des règles très strictes d’élaboration dans la plus pure tradition des grands liquoreux : vendanges tardives par tries successives de grains nobles (sémillon, sauvignon et muscadelle), rendement très limité, vinification en petits volumes, élevage étroitement surveillé et mise en bouteille systématique au château.

* Blaye Côtes de Bordeaux, Francs Côtes de Bordeaux et Castillon Côtes de Bordeaux.