Calendrier lunaire/solaire : en biodynamie, les rythmes lunaire et solaire marqués par le jour, la nuit ou les saisons sont pris en compte par les viticulteurs qui travaillent leur vigne. D’après les différentes expérimentations faites depuis une quarantaine d’années, il est possible de constater les influences cosmiques sur la croissance de la vigne. Elles démontrent que celles-ci s’effectuent selon un certain rythme lié aux positions de la lune, du soleil et des planètes par rapport aux constellations. Ainsi, selon les jours, la vigne peut favoriser différemment ses racines, ses feuilles, ses fleurs ou ses grappes. A la suite de ces observations, a été mis au point un calendrier indiquant notamment les positions réelles du soleil et de la lune. De la même manière qu’il existe quatre saisons solaires (printemps, été, automne, hiver) le mois lunaire qui comporte 27 jours, se décompose également en quatre saisons avec pour chacune d’elle, ses spécificités.

Tous les travaux et traitement effectués sur les vignes peuvent ainsi être magnifiés par le choix des dates indiquées sur ce calendrier. La vigne est alors en symbiose avec la terre et le cosmos.