Chassagne-Montrachet, appellation communale et premiers crus de la Côte de Beaune se décline en vins blancs et rouges. L’appellation s’étire au sud de Beaune et mord sur Remigny dans le département voisin de la Saône-et-Loire. Elle est étroitement liée aux villages de Chassagne et de Puligny qui se partagent le grand cru de Montrachet souvent appelé « le roi des vins blancs ».

Chardonnay et pinot noir presque à égalité

Sur un sol formé d’éboulis calcaires, graveleux et caillouteux, où domine la marne blanche, Chassagne – Montrachet produit sur un peu plus de 300 ha et avec autant de bonheur,  les deux grands cépages bourguignons, le chardonnay pour les blancs et le pinot noir pour les rouges. Un tiers de l’aire de l’appellation regroupe 19 premiers crus. Les vins rouges sont fruités avec des notes de griotte, de noyau de cerise, de framboise, de fraise et de groseille. Ce sont des vins équilibrés et tanniques avec une évolution dense et charnue ; à boire entre 5 et 10 ans. Les blancs, près de 60 % de l’appellation, sont des vins riches, gras et concentrés  où dominent le chèvrefeuille, la verveine, la noisette ainsi que des notes minérales. Ils se boivent entre 3 et 12 ans.