Colette : femme de lettres française (1873-1954), originaire de Bourgogne. Si elle fut propriétaire d’un vignoble dans le Midi, c’est sa terre de l’Yonne qui lui apprit la vigne et ses mystères. Un lien physique au-delà de la dégustation la rattache à la craie, au silex d’où jaillit la vigne. Tout au long de sa vie, elle en fit l’apprentissage : « l’ouïe d’abord, le nez ensuite, la bouche enfin ».