Décuvage (vinification)

Décuvage : lorsque le contenu de la cuve a quasiment fini sa fermentation alcoolique, on procède au pressurage. Le  jus de tire (jus généré naturellement par l’écrasement de la vendange et l’éclatement des baies lors de la fermentation) est transféré dans une autre cuve. C’est le décuvage. Cette opération permet de pouvoir ouvrir la porte de la cuve et de récupérer les raisins avec la pompe à vendanges et de les monter jusqu’au pressoir. La pressurée peut alors commencer. Le premier jus qui sort du pressoir s’appelle  le Paradis, c’est un jus doux et peu alcoolisé. Le jus de presse (jus obtenu après pressurage du raisin) est transféré dans la cuve ou se situe le  jus de tir pour procéder à l’assemblage des deux jus.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

ut consectetur eleifend commodo at quis Praesent ultricies fringilla Curabitur