Elevage en bouteille (l’)

Elevage en bouteille : jusqu’à sa mise en bouteille, le vin se trouvait en milieu oxydatif ménagé (barrique ou cuve). Il était en plus protégé par un apport très mesuré de soufre (anhydride sulfureux). Avec sa mise en bouteille, il commence une nouvelle vie à l’état de réduction. Il va s’assouplir, développer des bouquets dus non à l’oxygène (le bouchon ne laisse pratiquement rien passer) mais à un processus de réduction qui est liés à la précipitation de composés phénoliques. Sa teinte avec le temps évolue. Elle diminue d’intensité, vire au rouge brique puis à la longue, vers le jaune. Les vins blancs ont en ce qui les concernent tout à gagner de vieillir en bouteille (l’oxygène étant très nuisible à leur bon développement). Leur bouquet très caractéristique provient  des différentes substances volatiles odorantes.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

facilisis Curabitur commodo massa accumsan suscipit Nullam justo Praesent