Fermentation et contrôle des températures

Fermentation et contrôle des températures : aujourd’hui, le contrôle des températures est  la base de toute bonne fermentation.*

Les levures sensibles au froid ne peuvent se multiplier si la température est trop basse, ce qui, de ce fait empêche la fermentation de démarrer. Il est donc quelquefois nécessaire (pour les vins rouges notamment) et pour une bonne extraction de la couleur d’avoir à réchauffer le moût. Si à l’opposé la température est trop élevée, l’activité des levures diminue ou peut même s’arrêter. On l’a compris, il est primordial de prendre en compte la chaleur que dégage la fermentation alcoolique. Le risque est non pas tant de maintenir une température stable que de faire redescendre une température trop élevée.

Pour refroidir le moût, plusieurs techniques sont utilisées :

  • asperger la cuve d’eau froide ;
  • pomper le moût pour lui faire traverser un échangeur thermique et le réintroduire refroidi dans la cuve ;
  • enfin, le nec plus ultra, la thermorégulation : posséder une cuve équipée de son propre système de refroidissement.

* Lors de la fermentation, la densité des moûts diminue progressivement alors que la température augmente pour atteindre un certain palier et diminuer ensuite.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2000 – The Flammarion Guide to World Wines
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Curabitur vulputate, venenatis elit. consectetur odio nec ut