Fesser son vin (tenir le vin)

Fesser son vin : tenir le vin. Vieille expression familière que définit Le Grand Vocabulaire françois de 1769.

Ainsi, si quelqu’un boit beaucoup sans être incommodé, on dit qu’il fesse bien son vin. Jean-François Regnard (1655-1709) fait dire à son héroïne de La Sérénade qu’«elle fesse son vin de Champagne à merveille, et sur la fin du repas elle devient fort tendre… »

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Aliquam Aenean elementum Donec luctus elit. justo id, Praesent Nullam vulputate,