Fieuzal (château de), AOC Pessac-Léognan (Bordeaux), Cru Classé de Graves  (classement de 1959), vin rouge uniquement : le domaine s’étend sur 48 ha dont 40 ha en vignes rouges sur une superbe croupe graveleuse et sableuse d’origine villafranchienne. L’encépagement est composé à 60 % de cabernet sauvignon,  33 % de merlot, 4,5 % de cabernet franc et 2,5 % de petit verdot. Les 8 ha de blanc* (non classés) sont issus pour moitié du sémillon et du sauvignon.

La production actuelle est de 250 000 bouteilles.

Second vin : Abeille de Fieuzal.

Ce très ancien cru, l’un des plus réputés de cette région des Graves, portait le nom de Gardères. C’est la famille Fieuzal, propriétaire du château jusqu’en 1851 qui donna son nom au vignoble. L’un de ses propriétaires, alors consul du pape à Bordeaux, fit parvenir au Vatican auprès du pape Léon XIII son remarquable château Fieuzal 1893 qui alimenta les caves du Vatican pendant des années. Le château eut ensuite d’innombrables propriétaires dont la famille Ricard qui le posséda jusqu’en 1974. En 1994 et 1995, le groupe Banque populaire rachetait les deux domaines château de Fieuzal et Haut-Gardère reconstituant le vignoble d’origine. Depuis 2001, M. et Mme Lochlann Quinn en sont les propriétaires. Le domaine a pour œnologue, Jean-Luc Marchive, un ancien de Château l’Evangile (Pomerol).

* À noter que le vin blanc produit à Fieuzal, plus cher d’ailleurs que le vin rouge, est une tradition du château. Il a été qualifié de « sable d’or » par des amateurs, au début du XXe siècle.