Floraison (cycle végétatif de la vigne) : elle a lieu en juin et dure très peu de temps, dix jours au maximum. C’est un moment très délicat qui aboutit à la nouaison ou fécondation. Si le temps est humide et froid, on risque la coulure, c’est-à-dire la chute des fleurs et la non-fécondation des ovules. La précocité de certains cépages, notamment le chardonnay, les rend vulnérables à cette affection.