Gros Plant du Pays Nantais AOC (Loire), vin blanc : longtemps AO-VDQS (depuis 1954),  le Gros Plant a été reconnu AOC en  2011 après avoir sérieusement envisagé un passage en IGP (indication géographique protégée).  Ce vin très sec, très pâle, aurait tendance à être plus grossier et plus vert que le Muscadet. Il est élaboré à partir d’un unique cépage, le gros plant ou folle blanche, variété aujourd’hui disparue des Charentes d’où il est originaire. Il doit son nom à l’allure épaisse de son cep . Il fût l’un des premiers vins nantais à séduire les marchands hollandais et à conquérir l’Europe du Nord. Il est implanté dans la région depuis le XVIe siècle et couvre l’ensemble du vignoble de Nantes. Pour lui, rien ne semble trop pauvre, il se contente de sols sablo-graveleux sur formations détritiques (lac de Grand-Lieu),  sols qui reposent essentiellement sur du gneiss (vers Saint-Philbert-de-Bouaine en Vendée), des micaschistes et des roches vertes.

Une redéfinition des meilleurs terroirs

L’appellation  qui occupe encore une surface de 1400 ha principalement au sud de Nantes (Loire-Atlantique) et qui empiète sur le Maine-et-Loire et la Vendée, a connu par le passé un développement démesuré.  Elle est en train de redéfinir sa véritable zone de production qualitative pour sélectionner son meilleur terroir. Entre Saint-Nazaire et Nantes, il s’étend d’Ancenis à Pornic, avec deux pôles de production plus importants :

  • l’Est de la région Sèvre et Maine d’une part (Le Loroux-Bottereau, Vallet);
  • les régions de Logne, Boulogne et d’Herbauges d’autre part (Corcoué -sur-Logne, Saint-Philbert-de-Grand-Lieu).

Il recouvre environ 92 communes. Les rendements sont de l’ordre de 70 hl/ha et la production tourne autour de 100 000 hl dont 30 000 hl sur lie. L’appellation comptent 500 producteurs environ.

Une petite note citronnée et iodée

Ces vins à la robe pâle à reflets verts, aux arômes à dominance végétale, florale (fleurs blanches), avec parfois des notes minérales et des touches d’agrumes (pamplemousse, citron).
ont une grande originalité, celle d’offrir un coté acidulé avec une petite note citronnée et iodée (sans doute la proximité des vignes avec l’océan).
En plus, l’élevage sur lie confère au Gros Plant du Pays Nantais une fraîcheur, une légèreté et un perlant perlant très exceptionnel. Délicieux sur des fruits de mer ou des poissons!