Irancy AOC (Bourgogne), appellation de l’Yonne, vin rouge : ce village de vignerons proche de Paris est la seule AOC rouge du département.

C’est rappelons le, la patrie de Soufflot, l’architecte du Panthéon à Paris. Il faut s’y rendre, surtout à la floraison des cerisiers pour imaginer ce qu’était l’Yonne vineuse, au début du XXe siècle. Ce gros bourg, sur la rive droite de l’Yonne, à 15 km en amont d’Auxerre se niche dans une cuvette aux pentes bien exposées, dominé par la Côte des Bars.

Les vignes, en alternance avec des vergers de cerisiers, couvrent les communes de Vincelottes et de Cravant dont la célèbre Côte de Palotte qui illustre ce qu’Irancy peut produire de meilleur.

La zone d’appellation s’étend sur 367 ha dont 150 ha seulement en production. D’une superbe couleur pourpre, les vins d’Irancy sont corsés et d’une grande finesse. Ils acquièrent en vieillissant un bouquet aux arômes puissants évoquant la cerise, le cassis, la violette.

S’ils proviennent en majorité du pinot noir (97 % de l’aire d’appellation), il n’en reste pas moins que le césar (ou romain), vieux cépage local qui remonte à l’époque gallo-romaine, réserve de belles surprises. C’est lui qui apporte aux vins d’Irancy ce goût si particulier que l’on ne trouve nulle part ailleurs. Il fournit au pinot noir, les tannins qui lui manquent.

Il autorise également un bon vieillissement qui peut aller de 5 à 10 ans et jusqu’à 30 ans pour les grands millésimes. Le césar qui marque si fortement les vins d’Irancy peut entrer dans leurs compositions à hauteur de 10 % maximum.