Le Jurançon sec est une appellation des Pyrénées. Depuis 1970, à côté du Jurançon traditionnel moelleux, il existe un Jurançon sec. Il bénéficie d’une AOC depuis 1975, au prix d’une réglementation sévère.

Les deux tiers de la production

Les cépages sont identiques au Jurançon moelleux : gros menseng, petit menseng, courbu et dans une moindre mesure (pas plus de 15 %), camaralet et lauzet. Les  jurançons secs représentent les 2/3 de la production. Ce sont des vins à la couleur qui tire du vert clair au jaune doré. Au nez, on retrouve dans une moindre mesure, le côté miellé et légèrement épicé des moelleux. Le jurançon sec est un vin vif, frais et aromatique tirant sur le fruit blanc et la fleur blanche. Il se boit dans les 5 ans.