Château Lagrange, AOC Saint-Julien (Médoc, Bordeaux) Troisième Cru  (classement de 1855), vin rouge : situé à l’ouest de l’appellation Saint-Julien, ce très beau domaine de 157 ha (dont 113 ha plantés en vignes) jouxte Gruaud-Larose. Il s’étend d’un seul tenant sur deux croupes de graves orientées nord- sud. Le sol fait de graves fines ou plus grossières se mêle à du sable et à de l’argile ferrugineuse. Une curiosité en Médoc, le domaine réserve 4 ha pour un vin blanc, (sauvignon, sémillon, muscadelle). Les 109 ha consacrés aux cépages rouges sont composés de cabernet sauvignon à hauteur de 65 %, de merlot (28 %) et de petit verdot (7 %). La production annuelle est estimée à  700 000 bouteilles.

Second vin : Les fiefs de Lagrange.

Au Moyen Âge, le domaine était connu sous le nom de Maison Noble de Lagrange Monteil. En 1842, le château est la propriété d’un ancien Ministre de l’intérieur du roi Louis-Philippe, le comte Duchatel. Il fut en Médoc l’initiateur du drainage des vignes. Château Lagrange fut racheté à la famille Cendoya (propriétaire depuis 1925) par le groupe de boissons japonais Suntory. Ce groupe est à l’origine d’une renaissance menée tambour battant depuis 1983. Château Lagrange est aujourd’hui dirigé par Bruno Eynard.