Meursault appellation Communale (ou Village) et premier cru de la Côte de Beaune (Bourgogne), blanc, rouge : située à 7 kilomètres au sud-ouest de Beaune, Meursault  sans doute le village le plus réputé de Bourgogne ouvre la porte des très grands vignobles blancs de Bourgogne. Ici, en effet, tout semble réuni pour donner un terroir idéal. Le vignoble est abrité à l’ouest par la montagne du Mont-Mélian, le coteau accuse une pente légère d’environ 4 %, l’érosion y est pratiquement nulle et la vigne ne souffre pas d’excès d’humidité.

Côte de Meursault ou Côte de Blancs

Le vignoble, royaume du chardonnay, porte le nom de ses prestigieuses communes : Meursault, Puligny-Montrachet et Blagny. C’est un endroit presque à part de la Côte de Beaune, surnommé officieusement Côte de Meursault ou Côte de Blanc. Il donne ce que beaucoup considère comme un miracle : des vins blancs à la fois secs et moelleux, à la superbe couleur or pâle, brillants et limpides, corsés, à l’arôme intense, développant un bouquet somptueux et dont la suavité légendaire a fait le tour du monde. Il rayonne sur une bonne trentaine de climats bien situés sur la Côte. Ils seraient plutôt ronds et fruités dans la partie basse mais avec davantage de structure et de sensualité sur le haut du coteau. Ici, les Meursault blancs dénotent une puissance aromatique propre au Chardonnay, avec beaucoup d’équilibre. Ne dit-on pas que ce sont les Meursault qui magnifient le plus l’expression du Chardonnay. A l’exception des très grands, ce sont des vins qui arrivent tôt à leur apogée.

Des incursions de rouge au royaume des blancs

Bien que la commune de Meursault produise presque exclusivement des vins blancs, il existe cependant quelques parcelles plantées en pinot noir. Les nuances du terroir expliquent cette présence confirmée par l’histoire. Ainsi, le Volnay premier cru Santenots (rouge) est situés entièrement sur Meursault. mais si proche de Volnay qu’il a obtenu le droit de porter le nom de son illustre voisin  Une autre particularité : Meursault partage avec sa commune voisine, Puligny-Montrachet, l’appellation Blagny et Blagny premier cru (rouge également), alors que l’appellation Meursault-Blagny est située entièrement sur Meursault.

Des rouges finalement très recherchés ! Ils sont assez clair en couleur, le nez est typique du pinot noir, riche d’arômes de fruits rouge, de cerise noire et de fleurs, la fin de bouche est longue. On les apprécient pour leur fraîcheur et leur finesse. Le meilleur Volnay dit on ici avec humour ! Leur production ne dépasse guère les 3 à 4 %  de l’appellation Meursault.

D’ailleurs, ce n’est pas une surprise, le pinot noir aime ces sols rocheux, pierreux, très calcaires. Le chardonnay, lui, se plaît davantage sur des terrains plus marneux et argileux. On trouve ici les deux. : au nord, des rouges qui s’affirment ; au sud, des blancs qui, bien situés sur la Côte, rayonnent. L’appellation Village couvre 316 ha. Elle présente la particularité dans la Côte de s’étendre sur une partie seulement du milieu du coteau alors qu’en général les crus occupent toute cette partie du vignoble.

Les premiers crus

Prestigieux premiers crus situé au milieu du coteau dans lesquels certains y décèlent un goût d’abricot et d’autres de noisette. Ils ont donné au chardonnay  de Meursault depuis de longs siècles sa gloire et son honneur : La Goutte-d’0r, Les Bouchères, Le Porusot, Les Genevrières, Les Charmes et Les Perrières. Ils défilent du bourg de Meursault aux abords de Puligny-Montrachet, étalant leurs vignes en pente douce entre 230 et 360 m d’altitude, orientés est, pour profiter d’un maximum d’ensoleillement le matin. Au sein de chaque premier cru, il existe plusieurs climats, du Dessus ou du Milieu, selon leur situation sur le coteau. Ainsi,les genevrièresdessus, situés à mi-coteau, près de Puligny- Montrachet, ou encore les gouttes-d’or, un peu plus au nord; Les Perrières, placé plus haut et séparé des précédents par un étroit chemin etc. Tous ces premiers crus  s’étendent sur près de 132 ha soit le tiers de la superficie de l’AOC Meursault.

Temps de garde :
– de 8 à 15 ans pour le blanc, voire plus selon le premier cru et le millésime,
– de 5 à 10 ans pour le rouge, voire plus selon le millésime

Superficie par appellation :

  • AOC Communale Meursault :304,9 ha,
  • AOC Meursault Premier Cru : 131,9 ha,
  • AOC Meursault-Blagny : 23,4 ha,
  • AOC Blagny :1,8 ha,
  • AOC Blagny Premier Cru : 23,4 ha,
  • AOC Volnay-Santenots Premier Cru : 29,1 ha.

Superficie en production :

Blancs : 383,03 ha (dont 103,43 ha en Premier Cru)
Rouges : 11,02 ha (dont 1,77 ha en Premier Cru)

Production annuelle de l’appellation Meursault

–         Meursault blanc : 19 500 hl (dont 4875 hl en premier cru)

–         Meursault rouge : 750 hl (dont 100 hl en premier cru)

Enfin, ne murmure-t-on pas que Meursault, gros bourg cossu, à l’ombre de sa flèche (une des plus belles de Bourgogne), des toits polychromes de son hôtel de ville et de son château* qui abrite une des plus grosses caves de Bourgogne, est la commune, par tête d’habitant, la plus riche de France !

*Au château, tous les ans, la célèbre Paulée de Meursault et son prix littéraire qui clôturent le 3e lundi de novembre les Trois Glorieuses de la Vente des Vins des Hospices de Beaune.

Les 21 climats classés en 1er cru

  • Les Cras,
  • Les Caillerets,
  • Les Santenots Blancs,
  • Les Plures,
  • Les Santenots du Milieu,
  • Charmes,
  • La Jeunellotte ou Blagny,
  • La Pièce sous le Bois ou Blagny,
  • Sous le Dos d’Ane ou Blagny,
  • Sous Blagny ou Blagny,
  • Perrières,
  • Clos des Perrières,
  • Genevrières,
  • Le Porusot,
  • Les Bouchères,
  • Les Gouttes d’Or,
  • Les Ravelles ou Blagny,
  • Porusot,
  • Blagny.

Les vins rouges provenant des lieux-dits :

  • Les Santenots Blancs,
  • Les Plures,
  • Les Santenots du Milieu,
  • Les Santenots du Dessous,
  • Les Vignes Blanches

constituent ensemble le climat des Santenots et peuvent donc bénéficier de l’appellation Volnay-Santenots