Montagne de Corton (Côte de Beaune) Bourgogne

Montagne de Corton ou Colline des Cortons (Côte de Beaune) Bourgogne : existe-t-il un lieu plus emblématique en Bourgogne que la Montagne de Corton, transition entre la Côte de Nuits au nord et la Côte de Beaune au sud ? Cette montagne, sorte de mamelon couronné d’une forêt (le sommet n’est pas favorable au développement de la vigne) est située juste au nord de Beaune et marque une sorte de frontière naturelle.

Une mosaïque de terroirs

Il s’agit ici d’une véritable mosaïque de terroirs qui rassemble 150 ha de vignes plantées de pinot noir et de chardonnay. Elle constitue le plus vaste ensemble de grands crus de Bourgogne qui couvre trois prestigieux villages dont le cœur historique est Aloxe-Corton (110 ha) auquel se joint Ladoix-Serrigny (22 ha) et Pernand-Vergelesses (17 ha). Chaque lieu-dit ou climat (il en existe 133 sur les 3 communes dont 33 en grands crus et 33 également en premiers crus) prospèrent à l’abri tutélaire de la Montagne de Corton. Mais seuls, les noms de deux Grand Crus immensément grandioses sont la gloire de cette Montagne. Faut-il le rappeler : rouge pour le Corton, unique Grand Cru rouge de la côte de Beaune ; blanc pour le Corton-Charlemagne, l’un des deux Grands Crus blancs de Côte d’Or !

La coupe de cheveux d’un moine

Car ici tout est une question de sol. La diversité géologique favorise dans les vins une grande palette de nuances. De cette diversité, chaque cru tire sa couleur et sa richesse. Les sols  sont ici essentiellement marneux et riches en argile aux teintes variant entre le jaunâtre, l’ocre et le brun. Des bancs calcaires alternent avec les marnes sous une mince couche de rendzines. Les meilleurs crus occupent le flanc de la montagne en bordure du bois qui la coiffe, évoquant la coupe de cheveux d’un moine. La pente est raide et l’altitude varie de 230 à 330 m. Ainsi, le Corton-Charlemagne occupe-t-il la partie la plus élevée de la montagne, à cheval sur Aloxe-Corton et Pernand-Vergelesses vers l’ouest. L’autre partie est le domaine du Corton, à mi-coteau, sur Aloxe-Corton et Ladoix-Serrigny vers le nord.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2000 – The Flammarion Guide to World Wines
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

et, dictum non amet, massa lectus mattis sed efficitur. Donec