Corton Grand Cru (Côte de Beaune) Bourgogne, vins rouges et blancs : voici le seul grand cru rouge de la Côte de Beaune même s’il existe un Corton blanc issu du chardonnay pouvant se rapprocher du Corton-Charlemagne (4, 53 ha sur les climats Les Vergennes et Les Languettes notamment).

Cette vaste appellation de 90,25  ha plantée de pinot noir s’étage sur la célèbre Montagne de Corton, à la lisière de la Côte de Nuits au nord et de la Côte de Beaune au sud, là où se rencontrent les plus grands vignobles. Corton laisse la partie haute de la Montagne, juste en dessous de la forêt, au Corton-Charlemagne blanc où le sol relativement pentu composé de marnes calcaires très blanches convient parfaitement au chardonnay.

25 climats sur 3 prestigieuses communes

Corton quant à lui se réserve le pied de la Montagne et la mi-côte. Grand cru depuis 1937, il voit ses 25 climats se partager le terroir de trois communes par ailleurs appellations communales :

  • Pernand-Vergelesses à l’ouest,
  • Ladoix-Serrigny à l’est,
  • Aloxe-Corton au sud (on prononce Alosse) qui, à elle seule regroupe 18 climats sur les 25 crus de l’appellation.

Pour la petite histoire, très longtemps, Aloxe-Corton voulut maintenir l’appellation Corton dans les limites de sa commune. Ce n’est qu’en 1954, après moult procès et de contre-procès, que l’appellation Corton Grand Cru s’est quelque peu (!) étendue à certains climats des deux communes voisines, Ladoix-Serrigny et Pernand-Vergelesses.

Entre le haut et le bas de la Montagne

Les vignes sont implantées à une altitude comprise entre 215 et 370 m et orientées sud-est/sud-ouest, ce qui inhabituel pour la Côte de Beaune. On y rencontre d’importants affleurements marneux en milieu de pente. Dans la partie basse du coteau, le sol peu pentu est rougeâtre et caillouteux, brun calcaire, riche en marnes à forte teneur en potasse. C’est le royaume du pinot noir. Ici toutes les nuances sont possibles selon la compositions et l’épaisseurs des sols, entre le haut et le bas de l’appellation, entre Le Corton, climat à 370 m situé juste sous le bois qui coiffe la Montagne et celui des Maréchaudes, 130 m plus bas à la limite des maisons de Ladoix-Serrigny.

Le Clos du Roi

L’appellation dont le nom proviendrait de la contraction de Curtis Othonis, nom d’un empereur romain (Domaine d’Othon), reconnaît parmi ses plus fameux grands crus, d’abord à tout seigneur tout honneur : Le Clos-du-Roi sur 10,72 ha, sans doute le meilleur emplacement de toute l’appellation, parfaitement exposées plein est. Il est considéré comme « le plus Corton des Cortons ». Il était déjà célèbre au XVe siècle, époque où le roi de France faisait venir dans ses propres caves les vins de Corton. Appartenant aux Ducs de Bourgogne, à la mort de Charles le Téméraire, la parcelle passa dans le domaine royal et tout naturellement après avoir été Le Clos des Ducs, devint Le Clos du Roi. Il fait aujourd’hui partie du domaine Louis Latour par ailleurs le plus grand propriétaire avec 17 ha des Cortons grands crus.

Le Clos des Cortons Faiveley

Faudrait-il également de citer les Renardes sur 11,46 ha, tout proche du Clos du Roi, dans sa continuité nord, Les Bressandes sur 17,41 ha juste en dessous, sans parler de l’extravagant Clos des Cortons Faiveley (monopole de cette maison). Il s’agit d’une parcelle de 3 ha sur sols d’oolithes ferrugineuses et de marnes, reconnue officiellement dans le lieu-dit le Rognet et Corton qui fut acquise en 1864 par la maison Faiveley. Avec la Romanée-Conti, le Clos des Cortons Faiveley* est le seul Grand Cru à porter le nom de son propriétaire. Il produit annuellement environ 15 800 bouteilles.

*Après une longue bataille juridique menée par Georges Faiveley, cette appellation fut confirmée par la Cour de Cassation en 1937.

Une très longue promesse de garde

Très tanniques, très denses et même fermés dans leur jeunesse, les cortons restent sur des notes de fruits épicés, cassis et kirch, puis révèlent avec l’âge une extraordinaire puissance aromatique, avec des arômes de sous-bois, de truffe, de venaison et de cuir. Mais faut-il pouvoir les attendre jusqu’à 7 ans, sachant qu’à l’instar des pommards, ils sont, de tous les vins de la Côte de Beaune, ceux qui promettent la meilleure garde (entre 20 et 40 ans).

En 1759, Voltaire écrivait à Antoine Le Bault, conseiller au Parlement et bâtisseur du château de Corton : Plus je vieillis, Monsieur, et plus je sens le prix de vos bontés. Votre bon vin me devient nécessaire. Je donne d’assez bon beaujolais à mes convives de Genève, mais je bois en cachette votre vin de Corton.

Liste des climats Grands Crus

  • Basses Mourottes
  • En Charlemagne
  • Hautes Mourottes
  • La Vigne-au-Saint
  • Le Charlemagne
  • Le Clos du Roi
  • Le Corton
  • Le Meix Lallemand
  • Le Rognet et Corton
  • Les Bressandes
  • Les Chaumes
  • Les Chaumes et la Voierosse
  • Les Combes
  • Les Fiètres
  • Les Grandes Lolières
  • Les Grèves
  • Les Languettes
  • Les Maréchaudes
  • Les Meix
  • Les Moutottes
  • Les Paulands
  • Les Perrières
  • Les Pougets
  • Les Renardes
  • Les Vergennes

Liste non exhaustive des producteurs

  • Domaine Cachat-Ocquidant
  • Maison Gavignet Maurice – Gavignet Père et Fils
  • La Cave de L’Ange Gardien
  • Domaine Guyon Antonin
  • Domaine Maratray Dubreuil
  • Maison Albert Bichot
  • Maison Ambroise
  • Pierre André – Chateau de Corton André
  • Domaine Bertagna
  • Maison Bouchard Ainé et Fils
  • Domaine Buisson Henri & Gilles
  • Cave de Pommard
  • La Cave des Hautes-Côtes
  • Maison Champy
  • Domaine Chapuis Maurice
  • Château Génot-Boulanger
  • Caveau Château André Ziltener
  • Les Terrasses de Cîteaux
  • Caveau et Table d’Hôtes du Comte Senard
  • Domaine Cornu
  • Domaine Cornu Edmond et Fils
  • Cave des Cordeliers
  • Domaine d’ardhuy
  • Domaine Denis Père et Fils
  • Domaine de la Pousse d’or
  • Domaine Doudet & Maison Doudet-Naudin
  • Maison Dufouleur Père et Fils
  • Domaine Fery Jean et Fils
  • Domaine Gibourg Robert
  • Domaine Gille
  • Domaine Girard Jean Jacques
  • Domaine Girard Philippe
  • Maison Camille Giroud
  • Domaine Guillemot Pierre
  • Domaine Jacob
  • Maison Jadot Louis
  • Domaine Juillot Michel
  • Maison Kerlann
  • Domaine Lahaye Dominique
  • Latour Louis
  • Domaine Maillard
  • Domaines Michel Picard – Château de Chassagne-Montrachet
  • Maison Prosper Maufoux
  • Domaine Meo-Camuzet
  • Domaine Mestre Père et Fils
  • Domaine Meunevaux Didier
  • Domaine Moniot-Nie Françoise et Laurent
  • Domaine Muzard Lucien et Fils
  • Domaine Naudin Jean Marc
  • Domaine Nudant Jean-René
  • Domaine des Paulands
  • Domaine du Pavillon – Domaine Le Clos
  • Domaine Prieur Jacques
  • Domaine Rapet Père et Fils
  • Domaine Seguin Manuel
  • Domaine Taupenot-Merme
  • Domaine Thenard
  • Domaine Tollot-Beaut et fils
  • Domaine Voarick Michel
  • Domaine Poisot Piguet
  • Domaine Laleure Piot
  • Domaine Delarche
  • Maison Romane / Oroncio
  • Maison Paul Reitz
  • La Table de Pierre Bourée
  • Domaine Chevalier Père et Fils

Les grands millésimes

1928, 1929*, 1933, 1934, 1945*, 1947, 1949*, 1955, 1959, 1961*, 1964, 1969, 1976, 1978, 1985, 1988, 2005, 2009.

*Crus exceptionnels